"ISRAËL" REDOUTE L'AVANCEE DE L'AXE DE LA RESISTANCE SUR TOUS LES FRONTS

  • Par
  • Le 29/01/2017
  • Commentaires (0)
  • Dans LIBAN

«Israël» craint l’avancée de l’axe de la résistance sur tous les fronts

Les milieux politiques et médiatiques sionistes constatent au vu des derniers développements en Syrie une nette progression de l’axe de la résistance sur «Israël» et les pays dits de la modération arabe.

«Israël» craint l’avancée de l’axe de la résistance sur tous les fronts.

Ces parties misent sur la nouvelle administration américaine pour réinstaurer un certain équilibre de force après la déception née de la politique de l’ancien président Barack Obama.

Pour «Israël», Obama a déçu ses alliés dans la région.

A ce propos, le journal israélien «Maariv» s’est interrogé sur la façon par laquelle Donald Trump résoudra le problème syrien, «un pays dominé par l’Iran et la Russie».

Cependant, ce même journal a prévu que Trump abandonnera totalement la scène syrienne à la partie russe. «Ce qui signifie que l’axe du mal triomphera dans ce pays, soit l’Iran, le Hezbollah et le président Bachar el-Assad», selon le journal israélien.

Ainsi, «cet axe aura la mainmise sur le croissant fertile, qui s’étend de l’Iran au Liban, passant par l’Irak et la Syrie», estime la même source.

Et de poursuivre: «Les pays de la modération, dirigés par l’Arabie Saoudite, seront alors les perdants».

Toutefois, ce même journal a écarté la réalisation d’un tel scénario. Selon elle, Trump ne renoncera pas à Poutine et ne tolèrera pas que la Syrie tombe aux mains de l’axe de la résistance.

Les pays du Golfe ainsi qu’«Israël» s’attendent au soutien de Washington. L’Entité sioniste «n’admettra point que la Syrie tombe aux mains du camp adverse», et «n’acceptera en aucun cas la présence du Hezbollah et des gardiens de la révolution aux frontières du Golan».

Pour sa part, le site «Israel Defense», spécialiste dans les affaires stratégiques, a averti que le camp de la résistance prendra le contrôle de tout le Moyen-Orient dans les prochaines années avec le soutien russe.

Ce qui pose un véritable problème pour l’avenir d’«Israël», conclut le site «Israel Defense».

Source: Al-Manar

28-01-2017 | 10:47

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=21834&cid=293#.WI47d_nhA2w


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire