L’ARMEE LIBANAISE SERA DOTEE DE CHARS ET DE MISSILES RUSSES

La Russie fournira des chars et des missiles au Liban

 Depuis 13 heures  8 janvier 2017

armes

 Liban - Moyent-Orient

Le Liban, qui sort des deux années de crise politique, est intéressé par des livraisons d’armements russes pour combattre les terroristes, affirme un ministre du pays.

Le Liban espère que le projet de livraison de chars et de systèmes de missiles russes pour plus de 500 millions de dollars sera relancé sous peu, a indiqué le ministre d’État pour les Affaires de la présidence de la République libanaise Pierre Raffoul.

« Il y a un projet pour plus d’un demi-milliard de dollars appelé à renforcer la puissance de l’armée libanaise grâce à des armements russes, y compris avec des chars et des systèmes de missiles antichar. Nous espérons pouvoir relancer la mise en application de ce projet dans le contexte politique actuel favorable », a déclaré M. Raffoul à RIA Novosti.

Et de rappeler que depuis la fin de l’année dernière, le pays du cèdre avait amorcé la sortie de deux années de crise politique avec l’élection du général Michel Aoun au poste de président du pays et la formation d’un nouveau gouvernement.

Le ministre a tenu à souligner que le Liban et la Russie avaient la même tâche stratégique consistant notamment à combattre le terrorisme, tout en ajoutant que le secteur du pétrole et du gaz constituait également une priorité pour le nouveau gouvernement libanais et un domaine de coopération porteur avec la Russie.

« Les sociétés russes ont été les premières à manifester leur désir de participer à des appels d’offres sur le pétrole et le gaz. Certaines d’entre elles ont déjà formé un consortium », a rappelé le ministre, annonçant que le gouvernement s’en occuperait dans les mois à venir.

Auparavant, l’ambassadeur libanais à Moscou Chawki Bou Nassar a déclaré à l’agence que son pays était intéressé par des livraisons d’armements russes pour combattre les terroristes, précisant que Beyrouth comptait acheter à Moscou des systèmes de missiles antichar Kornet, des canons et des chars T-72. Selon le diplomate, les détails du contrat sont actuellement examinés au niveau des experts.

Sputnik

http://french.almanar.com.lb/182503


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire