LES IMAGES SATELLITES EN POSSESSION DE S. NASRALLAH, LE CHEF DU HEZBOLLAH

  • Par
  • Le 09/08/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans LIBAN

Nasrallah aurait en sa possession la carte satellite de Haïfa?

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le port de Haïfa en Palestine occupée. (Photo à titre d'illustration)

Lors de son important discours de vendredi soir, Seyyed Hassan Nasrallah a implicitement révélé que le Hezbollah disposait de beaucoup d’informations, y compris les photos aériennes, de ses possibles cibles dans les territoires occupés de la Palestine, dont et surtout le port stratégique de Haïfa.

Sur son site web officiel, la chaîne de télévision Al-Mayadeen a évoqué le tout récent discours du secrétaire général du Hezbollah, Seyyed Hassan Nasrallah, et écrit : « Suite à la double explosion du port de Beyrouth, le 4 août, beaucoup en ont pointé du doigt le Hezbollah, cependant Seyyed Hassan Nasrallah a balayé d’un revers de main toutes ces accusations, en disant que le Hezbollah savait bien ce qui se passait sur le port de Haïfa, mais pas sur le port de Beyrouth. »

Et d’ajouter : « Ce n’est pas seulement sur le plan économique que le port de Haïfa revêt une importance stratégique, mais aussi sur le plan industriel, d’autant plus que des cargaisons contenant de l’ammoniac se trouvent dans ce port, près des usines pétrochimiques. »

Selon Al-Mayadeen, « les Israéliens ont évacué en grande partie les cargaisons dangereuses en 2019, suite à un avertissement de Nasrallah, mais il en existe toujours une bonne quantité ».

Scénario US/Israël raté : et si la Russie et la Chine ouvraient leur secret

Scénario US/Israël raté : et si la Russie et la Chine ouvraient leur secret

Pourquoi Israël devra-t-il avoir encore bien plus peur 

Dans la foulée, Saad Mahiv, écrivain et analyste libanais, a déclaré : « Même si la catastrophe de Beyrouth était le résultat de la négligence et la corruption, Israël serait très probablement derrière cet événement. Même si les enquêtes libanaises et internationales prouvent que l’explosion de Beyrouth était juste un incident, Israël aurait très probablement provoqué cette tragédie. »

Saad Mahiv a ajouté : « C’est vrai que tout le monde doit attendre le résultat des enquêtes, mais tous les événements qui se sont produits pendant les 50 dernières années sont tellement liés à Israël que personne ne peut imaginer aucune catastrophe ni destruction sans implication d’Israë. »

Selon le professeur d’université libanais, « Israël se sent tellement en danger dans une région qui est en mesure de faire des choses que personne ne peut s’imaginer ». L’analyste libanais a déclaré qu’Israël savait bel et bien qu’il n’avait que deux mois jusqu’aux prochaines élections américaines pour déterminer son sort.

« Si Israël n’arrive pas à pousser les États-Unis à entrer en guerre contre l’Iran avant les élections présidentielles américaines, un Iran plus puissant en 2021 obligera les Américains de s’asseoir à la table du dialogue à propos de l’Afghanistan, de l’Irak, de la Syrie et du Liban », a précisé l’écrivain libanais. « En plus, Tel-Aviv se verra confronté à un Moyen-Orient où les puissances islamiques et arabes auront une grande partie du pouvoir », a-t-il ajouté.

La mission

La mission

Saad Mahiv a ensuite indiqué que ni les frappes aériennes israéliennes contre les positions des forces pro-iraniennes en Syrie, ni l’assassinat du général de corps d’armée Qassem Soleimani n’avaient réussi à pousser l’Iran d’abandonner sa retenue.

« Plus l’Iran observe de la retenue, plus Israël est déterminé de lui porter des coups qui provoquent une mesure de rétorsion », a-t-il souligné.

L’écrivain libanais s’interroge : « Peut-on comprendre maintenant pourquoi la tragédie de Beyrouth semble porter la marque de “made in Israël” ? »

https://french.presstv.com/Detail/2020/08/09/631412/Liban-Hezbollah-Nasrallah-Israel-explosion-Beyrouth-Iran-guerre


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire