LIBAN : DISCOURS DE GUERRE DE SEYYED NASRALLAH, SECRÉTAIRE GENERAL DU HEZBOLLAH LIBANAIS

  • Par
  • Le 30/08/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans LIBAN

Un débarquement Normandy Bis est-il possible en terre de Résistance?

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le secrétaire général du Hezbollah, Seyyed Hassan Nasrallah./Al MAnar

Ces millions de dollars que les USA ne cessent depuis 20 ans de promettre par canaux interposés au Hezbollah, pour qu'il abandonne l'axe de la Résistance et devienne "neutre", "incolore", "inoffensif" et s'adapte à une mode de vie végétative,  aux côtes voir à l'ombre d’Israël, comme le font les monarchies du golfe Persique, retournant leur regard sur les crimes d'une entité qui reste le dernier vestige du colonialisme occidental au Moyen-Orient , cette campagne de dénigrement intense, de diabolisation folle et de média-mensonge la plus éhonté que Nasrallah a qualifié dimanche, au soir de l'Achoura 2020 de "sans précédent depuis 40 ans", tout ceci n'est qu'un aveu : Israël a perdu la bataille, pire, il est condamné....

Haïfa-shima du Hezbollah?!

Haïfa-shima du Hezbollah?!

Le vendredi 28 août et alors que l'entité sioniste est en état d'alerte maximale depuis le 21 juillet, date à laquelle il a tué, dit-il, "par inadvertance" un combattant du Hezbollah au sud de Damas ( le raid marque d'ailleurs la fin de sa lamentable campagne de guerre dans la guerre en Syrie, NDLR), le Hezbollah a diffusé les images tournées par ses commandos et qui mettent en scène une dizaine de chars israéliens abandonnés au Golan occupé avec des millions de dollars d'équipements et d'armements à leur bord. 48 heures plus tard, soit le samedi 29 août, une nouvelle vidéo apparaît, toujours signée le Hezbollah et mettant en scène cette fois des poupées" que l'armée la plus vaillante du Moyen-Orient" utilise en lieu et place de"gardes-frontières" tant est grande désormais l'angoisse israélienne de voir les soldats du Hezbollah franchir en l'espace de quelques secondes, la frontière des territoires occupés et s'emparer des colonies en Galilée avant que des nuées de drones et des vagues de missiles ne s'abattent sur Haïfa, Tel-Aviv, Eilat, Dimona et autres terres occupées sur quoi le sionisme a fondé son château de cartes.

Près d'un mois après la double explosion de Beyrouth que l'axe US/Israël croyait être fatale à la Résistance, l'entité est donc plus que jamais sure et certaine que la puissance du feu du Hezbollah tout comme sa détermination à pérenniser la règle d’engagement n'en ont été nullement affectés et que sur cette base, le front Nord sioniste n'a plus aucun sens, puisqu'un front de combat veut dire par définition qu'il y ait deux parties en lice.. Or, dans le cas présent, l'une des deux, Israël, est totalement en rade. 

Israël

Israël

L’armée israélienne utilise un robot mobile au lieu d’utiliser ses soldats à la frontière avec le Liban.

Aux États-Unis comme au sein de l'OTAN, cette perspective, celle d'un "Israël militairement, et don géo-politiquement fini" commence à faire peur. D'où ce coup particulièrement sournois de la "France sioniste" daté de ce dimanche. Une France qui depuis le 4 août joue le rôle du "gentil flic" et qui vient de faire passer au Conseil de sécurité une résolution "douce" dans le strict sens du plan US/Israël visant à changer la nature de la mission de la FINUL, quitte à en faire une milice fouilleuse et renifleuse, en quête des missiles du Hezbollah. La résolution française dont les USA se sont d'ailleurs félicités se base sur un rapport parfaitement calibré du secrétariat général de l'ONU qui se plaint de "la multiplication des incidents sécuritaires depuis 2017 sur la frontière libanaise" , sans évidemment oser prononcer, ne serait-ce qu'une seule fois le nom d’Israël, auteur des centaines de cas de violations de la souveraineté aérienne, terrestre, maritime libanaise et partant syrienne. Suivant le texte, la France qui alimente le gros des troupes de la FINUL, impose « une réduction du plafond des effectifs de 15.000 militaires à 13.000 » comme le voulait l'Amérique, appelant  également l'État libanais à « faciliter un accès rapide et complet aux sites sur lesquels la force veut enquêter, y compris tous les endroits au nord de la Ligne bleue liés à la découverte de tunnels  qui, dixit, permettent les infiltrations armées en territoire israélien".

Hezbollah:Le coup perfide de Paris?

Hezbollah:Le coup perfide de Paris?

« Si nous lâchons le Liban, ce sera la guerre civile », prétend Emmanuel Macron.

Le texte ne le dit pas, mais "les opérations de fouille et de découverte des tunnels du Hezbollah" puis et sans doute plus tard de "ses silos à missiles souterrains", ce serait aux troupes que les navires de guerre de l'OTAN ont fait débarquer à Beyrouth depuis le 4 août, et ce, sous prétexte d'aide humanitaire qu'il apparient d'être menées. La réaction du Hezbollah?

" Toutes ces tentatives d'intimidation répandues dans les médias sur la normalisation avec Israël, ou encore sur l’arrivée des navires, des porte-avions américains et des armées étrangères et du Golfe ne feront ni chaud ni froid à nos combattants. Nous avons résisté avec force contre vos plans depuis 70 ans et nous le ferons encore . Nous sommes pleins d’espoir et de confiance en Dieu qui nous a accordé Sa victoire ».

Syrie:

Syrie:

Surprise pour les F-16 israéliens: 

L'horizon est bien clair : Si l'axe US/Israël/OTAN croit possible "un débarquement de Normandie bis" sur la terre de la Résistance,  qu'il se réveille avant qu'il ne soit trop tard. Dimanche, les sources militaires russes ont dévoilé les premières batteries de DCA "intégrée" de la Résistance déployée sur les frontières syro-libanaises et elles sont de fabrication iranienne. Cette frontière est là où Israël lance ses raids aériens contre la Syrie. Mais il y en a plus puisque la DCA made in Iran de la Résistance couvre aussi le ciel libanais et partant non seulement les F-16 israéliens, mais encore la flotte aéronavale de l'axe US/OTAN.

Avia. pro écrit : " Les complexes Khordad-3 auraient été transportés à bord des vols militaires, ayant atterri à la base aérienne de Hmeimim, et, fait intéressant, l'armée israélienne n'a pas osé attaquer la Syrie depuis plus d'un mois, ce qui signifie évidemment que Tsahal est consciente de la situation actuelle". Et c'est quoi la "situation actuelle"? Au moindre agissement des USA, ou de l'OTAN contre la Résistance, Israël plongera à tout jamais .... 

https://french.presstv.com/Detail/2020/08/30/632910/Hezbollah-Isra%C3%ABl-Etats-Unis-


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire