LIBAN : SINISTRE RECORD DE 73 DECES ET 3505 CAS DE CONTAMINATION DU COVID-19 EN 24 HEURES

tourtaux-jacques Par Le 26/01/2021 0

Dans LIBAN

Liban: Sinistre record de 73 décès en 24h, 937 patients en soins intensifs

Liban: Sinistre record de 73 décès en 24h, 937 patients en soins intensifs

folder_openLiban access_timedepuis 26 minutes

starAJOUTER AUX FAVORIS

 

Par OLJ

Le Liban, qui a reporté mardi le lancement sa plateforme électronique d’inscriptions au vaccin anticoronavirus, a enregistré un nouveau record sinistre de 73 décès et 3.505 cas de contamination en 24h, selon le dernier bilan du ministère de la Santé publié en soirée. Ces chiffres portent le taux de contamination par rapport au nombre de tests effectués pour les deux dernières semaines à 22,2 %. Ils font grimper à 285.754 le nombre cumulé des contaminations depuis la détection du premier cas du virus dans le pays en février 2020, au nombre desquelles 2.477 décès et 168.749  guérisons. Parmi les cas toujours actifs, 2.407 personnes sont hospitalisées dont 937 en soins intensifs.

Sur le plan de la vaccination, dont la première phase devrait commencer dans le courant du mois de février avec l'importation d'un premier arrivage de vaccins de Pfizer/BioNTech, les autorités ont reporté à mercredi le lancement qui était prévu aujourd'hui de la plateforme électronique d'inscriptions au vaccin.

Quarante-deux hôpitaux ont déjà été identifiés et accrédités par les autorités comme «centres de vaccination» officiels dans le pays. La liste, publiée par le ministère de l'Information, comprend 42 établissements, publics et privés, répartis dans les différentes régions du Liban. Neuf sont situés à Beyrouth, onze dans le Mont Liban, onze dans le Nord, six dans le Sud et cinq dans la Békaa.

Selon la Banque mondiale, les autorités libanaises ont passé avec Pfizer un accord pour l'importation d'un million et demi de doses. Celles-ci permettront de vacciner 750.000 personnes contre le coronavirus (à raison de deux doses par personne à trois semaines d’intervalle) lors de la première phase de la campagne de vaccination. Par ailleurs, dans le cadre de la plateforme Covax (permettant aux pays pauvres d’accéder au vaccin), 2.600.000 doses de vaccins de différents fabricants devraient être importées au Liban. La BM avait mis en garde la semaine dernière contre le non-respect des standards internationaux, et l’ordre des médecins contre la désorganisation.

Pour tenter de rassurer, le ministre de la Santé Hamad Hassan a tenu lundi une réunion axée sur la lutte contre la propagation du virus dans les camps de réfugiés palestiniens disséminés sur le territoire libanais. Il a affirmé que les Palestiniens, tout comme les Libanais et les autres ressortissants étrangers, étaient inclus dans le plan de vaccination des autorités. «Ce plan sera exécuté en fonction des priorités fixées par l'Organisation mondiale de la Santé concernant la vaccination» contre le coronavirus, a-t-il assuré.

 

liban coronavirus

https://french.alahednews.com.lb/38452/344

 
  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire