OPERATION DE L’ARMÉE AU LIBAN-NORD : UN CHEF TERRORISTE ABATTU, 4 SOLDATS LIBANAIS TOMBES EN MARTYR

Opération militaire au Liban-Nord: l’armée élimine un chef terroriste, 4 soldats tombés en martyr

Opération militaire au Liban-Nord: l’armée élimine un chef terroriste, 4 soldats tombés en martyr

folder_openLiban access_timedepuis 8 heures

starAJOUTER AUX FAVORIS

 

Par AlAhed avec sites web

Quatre soldats ont été tombés en martyr dimanche soir lors d'une descente de l'armée libanaise à Beddaoui, près de Tripoli au Liban-Nord, au domicile d'un terroriste en cavale, Khaled el-Tellaoui, impliqué dans le crime de Kaftoun (Koura) qui avait fait trois morts le 21 août dernier, qui a été abattu dans la matinée.

«Lors d'une perquisition par une patrouille des services de renseignement de l'armée au domicile d'un terroriste recherché dans le secteur de Jabal Beddaoui, dans le caza de Minié, les soldats ont été la cible de tirs à l'arme automatique et d'un jet de grenade, tuant trois soldats et blessant gravement un quatrième», indique un communiqué militaire publié la veille au soir.

«Les forces armées sont à la poursuite des tireurs afin de les arrêter», ajoute le texte.

Dans un communiqué en fin de matinée, l'armée a indiqué que le soldat gravement blessé a succombé à ses blessures.

Selon ce communiqué, l'armée a entamé dès 3h30 du matin la traque de la cellule de «Daech» de Khaled el-Tellaoui, composée de quatre hommes, dans un secteur situé à cinq kilomètres au sud-est de Beddaoui.

Le chef de la cellule terroriste Khaled el-Tellaoui y a été abattu après un échange de tirs, selon l'armée. Un deuxième membre de ce groupe a été arrêté, selon l'agence de presse officielle Ani.

L’armée a coupé dans la matinée plusieurs routes entre les caza de Denniyé, Zghorta et Tripoli, avant de les rouvrir, et mené plusieurs descentes à la recherche des deux autres membres du groupe de Khaled el-Tellaoui encore en fuite, après avoir échappé à l'armée au niveau d'un barrage dans la localité de Achach.

«Cette agression contre l'armée libanaise est une agression contre tous les Libanais et les Libanaises», a réagi sur Twitter la ministre sortante de la Défense, Zeina Acar.

Le 5 septembre dernier, l'armée libanaise avait annoncé avoir démantelé une cellule terroriste du groupe extrémiste «Daech» qui préparait des attaques au Liban, dont les membres avaient reçu des formations militaires et avaient stocké des armes et des munitions de guerre qui ont été saisies.

Les interrogatoires de ces individus avaient permis d'apprendre que «l'émir» de cette cellule est le terroriste en cavale Khaled el-Tellaoui dont le véhicule a été utilisé par les responsables du crime de Kaftoun, avait précisé l'armée, en référence au meurtre de trois habitants de ce village situé dans le Koura.

Ce crime avait suscité de nombreuses réactions notamment au sein de la classe politique, les victimes étant toutes affiliées au Parti syrien national social (PSNS).

L'un des quatre assassins présumés recherchés avait été arrêté, alors que le sort d'un second demeure inconnu après une perquisition au Liban-Nord, le 24 août dernier, durant laquelle il aurait réussi à s'échapper.

https://french.alahednews.com.lb/36771/344


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire