SAYYED NASRALLAH SALUE LE COURAGE DES JERUSALEMITES ET LE SOUTIEN DE LA CISJORDANIE ET DE LA BANDE DE GAZA

S. Nasrallah salue le courage des Jérusalémites et le soutien de la Cisjordanie et de la bande de Gaza

 Depuis 2 heures  29 avril 2021

sayed

 Moyent-Orient - Palestine - Spécial notre site

 

Rédaction du site

Le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, a salué les habitants de la ville sainte d’al-Qods (Jérusalem) qui font face aux forces d’occupation israéliennes depuis le début du mois de Ramadan.

esplanade_palestiniens-jpg1esplanade_palestiniensaqsa_palestiniens

Dans son allocution télévisée hebdomadaire du mercredi, spéciale mois du ramadan, au cours de laquelle il aborde des thèmes exclusivement religieux, Sayed Nasrallah s’est toutefois arrêté toutefois sur les récents évènements en Palestine occupée, ponctués par des affrontements entre les Jérusalémites d’une part et les colons et les policiers et militaires israéliens de l’autre.

Ces derniers entravent leur accès à l’esplanade de mosquées et à la mosquée al-Aqsa pour y effectuer leurs prières pendant ce mois béni en érigeant des barrières de fer sur les routes et les portes menant à l’esplanade. Les affrontements se sont surtout concentrés sur Bab al-Amoud. C’est aussi cette porte qu’empruntent les colons israéliens chaque fois qu’ils veulent se rendre vers l’esplanade.

aqsa_priere_fajr

Les Jérusalémites ne quittent plus la mosquée al-Aqsa depuis le début du mois de Ramadan

 

« Devant ce qui se passe à Al-Qods, dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, on ne peut que saluer, rendre hommage et exprimer tous les respects et l’estimation à la grande bravoure et la grande volonté des Jérusalémites et surtout celle de ses jeunes qui sont présents sur les places et qui affrontent, les bras nus,  les soldats de l’ennemi, armés jusqu’aux dents », a-t-il dit.

Le numéro un du Hezbollah a aussi salué la solidarité de la Cisjordanie avec al-Qods ainsi que « l’entrée en scène de la bande de Gaza pour imposer des équations ».

En soutien aux Jérusalémites, des affrontements ont éclaté entre les Palestiniens et les soldats israéliens de l’occupation dans plusieurs régions de la Cisjordanie occupée.
Dans la bande de Gaza, des factions de la résistance ont tiré des dizaines de roquettes sur les zones et les colonies avoisinantes, sans faire de victimes. Toujours en solidarité avec leurs compatriotes de la ville sainte.

« Toutes ces questions devraient jouir d’une attention particulière. Nos en parlerons en détails dans la journée d’al-Qods », a ajouté sayed Nasrallah.

aqsa_priere_fajr-jpg1

Journée d’al-Qods

Cette journée est célébrée annuellement le dernier vendredi du mois de Ramadan, qui correspondra cette année au 7 mai prochain. Elle est dédiée à cette ville sainte qui est considérée comme la première qibla des Musulmans. Sa mosquée al-Aqsa étant aussi le site de l’ascension du prophète Mohamad au ciel, connue sous le terme al-Isra’ wal Miiraj.
Elle a été promulguée par l’imam Khomeiny au lendemain de la victoire de la révolution islamique en Iran pour marquer le soutien de la oumma islamique aux droits du peuple palestinien.

Les jeunes jérusalémites fêtant la levée des barrières de fer

Les jeunes jérusalémites fêtant la levée des barrières de fer

Les Jérusalémites ne quittent pas al-Aqsa

Les affrontements à Jérusalem avaient connu un pic à la fin de la semaine passée, lorsque des colons d’une organisation extrémistes ont manifesté non loin de Bab al-Amoud en scandant des slogans hostiles aux Palestiniens : « A mort les Arabes ». Les Jérusalémites sont alors descendus dans les rues en grand nombre et des escarmouches s’en sont suivis, en arrivant parfois jusqu’au corps à corps.

Le dimanche, après que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a appelé, à l’issue de l’évaluation de la situation au cabinet sécuritaire, à « se calmer à Jérusalem », le commissaire de la police de l’occupation israélienne a donné l’ordre de lever les barrières de fer dans cette région.

Depuis, l’affluence de Jérusalémites à l’esplanade continue de plus fort, malgré la répression de la police israélienne qui continue d’arrêter les jeunes et de les agresser.Le 28 avril, elle a capturé le secouriste de la défense civile, Louay Jaafirat après l’avoir molesté. (Photo à droite). Mais les Palestiniens ne quittent plus l’esplanade ni de jour ni de nuit.

Le jérusalémite Ouday Abou Tayeh a été arrêté par les forces de l'occupation

Le Jérusalémite Ouday Abou Tayeh arrêté par les forces israéliennes

Menaces d’expulsion

 

palestinien_agresse

Le jeune jérusalémite Fadi Mohaysein agressé par un gardien des colons dans la localité de Salwane, au sud de la mosquée al-Aqsa (Source: Palinfo)

 

En plus de la menace qui pèse sur la mosquée al-Aqsa et l’esplanade des mosquées que les extrémistes juifs veulent détruire pour édifier à leur place leur temple de Salomon, les Jérusalémites craignent plus que jamais leur expulsion des derniers quartiers ou ils résident encore à l’est d’al-Qods. D’autant que l’entité sioniste a déclaré que Jérusalem devrait être sa capitale.

Le quartier cheikh Jarrah est particulièrement visé ces temps-ci. Situé au nord de la vieille ville, il constitue l’une de ses principales entrées. En 2008-2009, 3 de ses familles palestiniens ont été expulsées et leurs maisons ont été octroyées à des familles de colons. Cette année, ce sont 12 familles qui ont été sommées d’évacuer leur maison par les tribunaux israéliens.

Source: Divers

https://french.almanar.com.lb/2054692

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire