L'US ARMY FUIT LES MISSILES!

tourtaux-jacques Par Le 06/07/2021 0

Dans Moyen-Orient

Les USA ferment leurs bases du Qatar pour fuir les missiles iraniens

Monday, 05 July 2021 5:54 PM  [ Last Update: Monday, 05 July 2021 5:55 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

l'Iran dévoile une cité balistique souterraine. ©Mashregh News/Archives

Sur fond des tensions avec l’Iran, les États-Unis ont évacué leurs bases situées au Qatar, envoyant leurs forces et équipements en direction de la Jordanie, un lieu apparemment plus sûr! 

L'armée américaine a déclaré dans un communiqué la semaine dernière que les chefs militaires américains avaient fermé, le mois dernier, la base militaire d’al-Sailiya et une installation de ravitaillement en munitions appelé Falcon, situées toutes deux au Qatar.

Al-Sailiya était une base pour les troupes américaines, où plus de 200 000 soldats pouvaient se reposer pendant quatre jours. Le programme de repos des soldats américains s'est déroulé de 2002 à 2011, et les troupes stationnées à la base ont profité d’une variété d’équipements récréatifs tels qu’une piscine et un terrain de golf.

Lire aussi : Pourquoi Joe Biden devrait retirer toutes les forces américaines d'Irak et de Syrie?

Les analystes estiment que Washington a pris cette décision pour être capable de faire face à l’Iran et effectuer un changement dans ses priorités pour la région, selon le quotidien militaire américain, Stars and Stripes.

« L'armée américaine se prépare à une opération majeure dans la région après le transfert d'armes et d'équipements militaires vers la Jordanie », a déclaré Moayed al-Shami, expert syrien en sécurité.

Il a ajouté : « Les troupes américaines en Syrie n’ont fait aucune preuve de bienveillance; depuis leur arrivée en Syrie, les terroristes de Daech ont émergé dans ce pays alors qu'à côté en Irak, se développaient aussi les takfiristes dotés des armes US.»

Lire aussi : Les USA sont-ils à faire remonter l'armée libanaise contre le Hezbollah pour le "neutraiser"?

L’expert syrien a souligné que les États-Unis avaient l'intention de faire venir une nouvelle génération de Daech en déplaçant leur base militaire du Qatar en Jordanie.

Se basant sur des informations préliminaires divulguées des bases militaires américaines en Irak et en Syrie, il a noté : « Si cela est vrai et que les prédictions sont correctes, la région est sur le point d'accueillir une nouvelle génération de terroristes qui, dotée de la technologie américaine, s’engagerait dans une guerre qui ne se bornerait pas à des affrontements  terrestres mais s’élargirait aussi aux combats aériens. »

Selon l’expert syrien, la Jordanie devrait expliquer sa position envers cet agissement US et en informer la Ligue arabe car la question est liée à la sécurité de toute la région. D’autant que la Jordanie a signé un mémorandum d'accord avec l'Irak dans tous les domaines, y compris, en matière de sécurité et d'échange d'informations.

Derrière tous les plans américains, se cache l’objectif de détruire notre région!

Réagissant à la nouvelle sur le transfert des troupes US en Jordanie, une source affiliée aux Unités de mobilisation populaire irakienne (Hachd al-Chaabi) déclare : « Les États-Unis sont à l’origine de toutes les actions destructrices et déstabilisatrices qui ont eu lieu en Irak et dans la région depuis 2003. »

Irak: le faux-pas de trop de Biden

Irak: le faux-pas de trop de Biden

Moins de 24 heures après 4 raids aériens US contre trois positions de la Résistance irakienne des dizaines de roquettes "tactiques" ont frappé la méga base US à Deir ez-Zor.

La source a souligné : « Nous avons le ferme sentiment que la sécurité des provinces, y compris celle d'al-Anbar, ne sera assurée que par les Irakiens qui sont les seuls capables de contrer la domination américaine et ses efforts pour détruire la région et sa population en massacrant cette dernière! »

Lire aussi : Des dizaines de roquettes "tactiques" frappent la méga base US a Deir ez Zor....

La source a poursuivi : « Les Etats-Unis sont la raison-même de la tension entre l'Irak et les pays voisins, leurs plans séparatistes visent à une présence à plus long terme [dans ce pays et dans la région]. »

Selon un expert en sécurité nationale auprès du Global Pulse Center basé à Washington, la fermeture des sites militaires au Qatar et le transfert d'équipements en Jordanie pourraient être opérés dans l'intérêt des États-Unis dans une éventuelle confrontation avec l'Iran. Le déploiement de troupes américaines en Jordanie réduit la menace de frappes de missiles dans la région du golfe Persique par les alliés de la Résistance. 

Lire aussi : Al-Omar frappé : les USA n'osent plus riposter

Evoquant les frappes qui, lancées l’année dernière contre la base aérienne d’Aïn al-Asad en Irak, ont blessé plus de 100 militaires américains, l’expert indique que la menace des missiles est un outil important dans la stratégie de négociation avec Téhéran.

La fermeture des sites militaires américains au Qatar intervient à un moment où les États-Unis sont en train de modifier les missions du CentCom. Cela comprend la réduction de la présence militaire américaine en Afghanistan après 20 ans ainsi que, le retrait de huit systèmes anti-missiles Patriot d'Irak, du Koweït, de la Jordanie et de l'Arabie saoudite.

Lire aussi :

Kowsar, Saeqeh, Shafaq... l'Iran se prépare aux combats aériens contre l'US Air Force ( The National Interest)

Un troisième convoi logistique US frappé en deux jours

http://french.presstv.ir/Detail/2021/07/05/661575/Iracn-Etats-Unis-Qatar-Jordanie

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire