MOYEN-ORIENT : BIDEN POURSUIVRA LA MEME POLITIQUE QUE TRUMP

tourtaux-jacques Par Le 14/11/2020 0

Dans Moyen-Orient

La sécurité d'Israël, un principe de base des présidents américains

Saturday, 14 November 2020 4:45 PM  [ Last Update: Saturday, 14 November 2020 5:41 PM ]

Le groupe naval du porte-avions "Abraham Lincoln" franchit le canal de Suez pour se rendre dans le golfe Persique. ©Keystone

Talal Atrissi, directeur de l’Institut d’études sociales à Beyrouth a accordé un entretien à l’agence de presse iranienne Tasnim. Lors de cette interview, il s’est penché sur les récentes élections présidentielles controversées aux États-Unis, la victoire du candidat démocrate Joe Biden, mais également sur la question de savoir si le changement d’individus au sein de la Maison-Blanche, pourrait modifier la politique extérieure de Washington dans la région.

Le professeur Atrissi a déclaré qu’« avec la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle américaine, les positions du nouveau gouvernement ne seront pas différentes de celles d’avant, et ses principes fixes et immuables, dont la protection de la sécurité d’Israël, ne changeront pas ».

PGAC : un retour en arrière, possible ?

« Les États-Unis ne sont pas en droit de poser des conditions à l’Iran », affirme le porte-parole de la diplomatie iranienne.

Biden soutiendra la normalisation des relations des pays arabes avec Israël

Plus loin dans ses propos, Atrissi s’est penché sur la convergence des objectifs Trump/Biden sur la question palestinienne et le soutien au régime sioniste avant de souligner : « Biden ne cédera pas d’un iota des acquis de la présidence de Donald Trump concernant la normalisation des relations entre les pays arabes et Israël et le déplacement de l’ambassade US de Tel-Aviv à Qods, mais il est possible qu’il appelle les parties concernées (Palestine et Israël) à des pourparlers bilatéraux. D’autant plus que les États-Unis ne s’intéressent pas à une désescalade dans la région, et que les tensions entre l’Iran et l’Arabie saoudite sont dans l’intérêt des États-Unis, et en d’autres termes, en faveur de la vente d’armes américaines. »

Il n’y a pas beaucoup de tension entre l’Iran et les pays du golfe Persique

En ce qui concerne la précipitation de certains pays de la région pour normaliser leurs relations avec Israël sous prétexte du fait que cela apporterait la paix pour la région, Talal Atrissi a précisé : « Le pays qui pose problème est l’Arabie saoudite, car le vrai problème se limite à l’Iran et à l’Arabie saoudite, et il n’y a pas beaucoup de tension entre l’Iran et les autres pays arabes du golfe Persique. »

Arabie : les USA retirent le Patriot

Quatre batteries de missiles sol-air Patriot installées en Arabie saoudite seront retirées des installations pétrolières du royaume.

Les nations arabes ne se félicitent pas de la normalisation des régimes arabes avec Israël

Faisant allusion à l’opposition populaire à l’accord de compromis avec Israël, l’expert libanais a déclaré : « Bien sûr, il est naturel que les nations arabes ne soient pas satisfaites de cette normalisation des relations et ne l’acceptent pas, car l’inimitié avec le régime sioniste est enracinée chez les nations arabes. »

 

Le maintien de la sécurité d’Israël est un principe immuable des présidents américains

Pour M. Atrissi, les différences entre Trump et Biden résident dans la façon dont les deux parties agissent. « La méthode de Biden est peut-être différente et met l’accent sur le dialogue ou des actions similaires, mais en fin de compte, la sécurité d’Israël restera l’un des principes de base de tout président américain », a-t-il indiqué.

https://french.presstv.com/Detail/2020/11/14/638583/Etats-Unis-Biden-Trump-Isra%C3%ABl-normalisation-golfe-Persique

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire