ET CA CONTINUE. DEUX NOUVELLES COLONIES ISRAELIENNES ENTRE AL-QODS ET BETLEEM

Deux nouvelles colonies israéliennes entre al-Qods et Bethléem

 Depuis 3 heures  7 avril 2021

colonies

 Moyent-Orient - Palestine - Spécial notre site

 

Rédaction du site

La colonisation des territoires palestiniens de 1967 se poursuit. Les autorités d’occupation israéliennes ont annoncé qu’elles prévoient d’étendre la construction de colonies entre Jérusalem al-Qods occupée et la ville de Bethléem, dans les régions palestiniennes de 1967.

Selon journal israélien Haaretz, le comité de planification de la municipalité de Jérusalem a approuvé ce mercredi 7 avril la construction de plus de 500 nouvelles unités de peuplement dans des zones en dehors des territoires occupés en 1948.

Selon le journal, on s’attend à ce que l’unité de peuplement soit construite entre les deux colonies Har Homa et Givat Hamatos, sachant qu’un autre quartier comprenant plus de 2000 unités de peuplement devrait être construit plus tard dans la zone de Givat Hamatos.

Le Haaretz a souligné que la construction dans ces deux zones isolera effectivement le village palestinien de Beit Safafa du reste des zones palestiniennes, dans le cadre d’un plan visant à diviser Jérusalem à l’avenir en vertu de tout accord avec les Palestiniens, ajoutant que c’est le premier bâtiment à l’extérieur de la Ligne verte depuis l’avènement du président américain Joe Biden.

Pour sa part, le ministère palestinien des Affaires étrangères et des Expatriés a condamné le mardi 6 avril la décision des colons d’établir un nouvel avant-poste de colonies dans la vallée du Jourdain estimant que ceci vise à relier les colonies les unes aux autres pour en faire une grande ville de colonies. Il a réclamé une action internationale pour arrêter les colonisations et le nettoyage ethnique là-bas.

« Ces pratiques s’inscrivent dans le cadre de l’escalade de l’Etat d’occupation et de ses bras divers de ses agressions et de sa guerre ouverte contre la vallée du Jourdain occupée, dans une tentative de la vider des citoyens palestiniens, de « l’israéliser » et d’en faire profondeur stratégique pour la colonisation expansionniste.

Il a également condamné « le contrôle par l’occupation de la source d’eau Ain al-Hilweh dans le nord de la vallée du Jourdain et les autres plans visant à démolir toutes les communautés bédouines de la région et à déplacer ses habitants».

Et il a averti : « le fait de ne pas punir Israël en tant que puissance occupante et de tenir ses dirigeants responsables du crime de colonisation en cours l’encouragent à persister à voler plus de terres palestiniennes et à saper toute possibilité de parvenir à la paix sur la base du principe de la solution à deux États ».

Source: Médias

https://french.almanar.com.lb/2041525

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire