GAZA DEGAINE SON EPEE DE QODS

tourtaux-jacques Par Le 04/09/2021 0

Dans PALESTINE

"Les missiles pourront ramener Israël à l'âge de pierre" (Israël)

Saturday, 04 September 2021 3:50 PM  [ Last Update: Saturday, 04 September 2021 4:13 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Les missiles de précision de la Résistance palestinienne. ©Tasnim

Simultanément à l’intensification des opérations contre le régime sioniste en Cisjordanie un responsable israélien a décrit les missiles de précision tirés par la Résistance palestinienne comme une menace pour les installations vitales y compris les infrastructures électriques du régime, et a déclaré qu’Israël en adoptant des stratégies devrait réduire de tels risques dans d’éventuels futurs conflits.

Des combattants de la Résistance palestinienne ont tiré la nuit dernière sur des soldats sionistes aux alentours de Kafr Qaddum, village situé au sud de Naplouse.

Selon la chaîne arabophone iranienne Al-Alam, au cours de la semaine dernière les forces israéliennes ont attaqué à plusieurs reprises différentes zones de la ville de Jénine, la localité de Barqin, la ville de Naplouse, le camp de Balata près de Naplouse et la province de Tubas en Cisjordanie

Depuis le début de l’opération « Épée de Qods », déclenchée au mois de mai, les attaques contre les troupes israéliennes se sont multipliées ces derniers jours ; sans compter les violents affrontements des dernières semaines à Jénine et en Cisjordanie au cours desquels quatre combattants du bataillon Qassam dont Amjad Hosseinieh, ont été tués suite aux tirs des soldats israéliens.

Gaz d’Israël : US/Emirats se barrent !

Gaz d’Israël : US/Emirats se barrent !

Le ministre israélien de l’Énergie Yuval Steinitz a ordonné la fermeture du champ gazier Tamar suite aux attaques à la roquette près de l’installation nucl...

Une vague de colère des Palestiniens a éclaté depuis le 13 avril à la suite d’attaques brutales de la police et des colons israéliens contre le quartier Sheikh Jarrah dans la ville de Qods et la mosquée Al-Aqsa.

En réponse aux crimes du régime sioniste ; la Résistance palestinienne a pris pour cible les territoires occupés par plus de 4700 missiles et roquettes, et ce, pour la première fois depuis le début de l’opération « l’Épée de Qods ».

Les habitants de Cisjordanie et de Qods ont participé à l’opération en organisant des manifestations au cours desquels 29 civils ont été tués et des centaines d’autres blessés.

Israël: choc pétrolier

Israël : choc pétrolier

Avec un écart de 63 kilomètres par rapport à son tracé prédéterminé, le principal oléoduc de transfert de pétrole dans les territoires occupés est entré da...

Les sionistes s’inquiètent de la reprise d’attaques aux missiles de la Résistance palestinienne contre les installations électriques et pétrolières d’Israël.

Un responsable israélien a décrit les missiles tirés par les groupes de résistance palestiniens comme une menace pour les installations électriques du régime et a déclaré que ces risques devraient être réduits dans les conflits futurs.

Contrairement à ce que les responsables israéliens essayaient de faire croire, le régime subirait encore plus de dégâts en cas d’éventuelle guerre future avec la Résistance palestinienne. Les cyberattaques généralisées contre les infrastructures critiques d’Israël, la fermeture du champ gazier de Tamar à la suite d’attaques à la roquette près de la centrale nucléaire de Dimona, navires israéliens visés ne sont que quelques-uns des dommages qu’Israël a subis jusqu’à présent. Cela étant dit a suscité des inquiétudes chez certains responsables israéliens de l’énergie.

Israël se désintègre

Israël se désintègre

Un célèbre orientaliste israélien a proposé la mise en place des émirats locaux, fondés sur un système tribal au lieu de créer un État indépendant palestin...

Un responsable israélien citant les faiblesses de la structure énergétique d’Israël a mis en garde contre les pertes du régime dans une éventuelle guerre future avec la Résistance palestinienne.

Les propos du responsable interviennent à un moment où, compte tenu du bilan humiliant d’Israël et de la faible performance de son armée et de son système de défense aérienne connu sous le nom de « Dôme de fer », lors de la bataille de l’Épée de Qods, le régime ne sera pas en mesure de minimiser les dégâts et dangers d’une éventuelle guerre future. Par conséquent, il essaie donc de compenser cette faiblesse en changeant le type de ses infrastructures énergétiques.

Yaron Gilboa, PDG de la société de TurboGen active dans le domaine la construction de petites centrales électriques en Palestine occupée, soulignant l’importance de produire de l’électricité à partir de l’énergie solaire a déclaré que de telles centrales électriques et systèmes d’énergie indigènes pourraient réduire ou éliminer tout dommage causé aux résidents et aux installations vitales.

« Un certain nombre de pays occidentaux, ainsi qu’Israël, sont bien conscients que leur sécurité nationale repose en grande partie sur le fonctionnement quotidien de leur infrastructure nationale, y compris des centrales électriques, qui est exposée à des menaces extérieures », a déclaré le responsable sioniste, vendredi 3 septembre.

Epée de Qods: de quoi craint désormais Israël?

Épée de Qods : de quoi craint désormais Israël ?

Une revue américaine prouve, dans un article, comment le Hamas est devenu la partie gagnante de la guerre contre Israël.

Selon Gilboa, si le système énergétique israélien en Palestine occupée est endommagé, cela entraînera non seulement des pannes de courant dans toutes les régions, mais pourrait également causer de graves dommages à l’économie, ainsi qu’aux activités de l’armée, du commandement du front intérieur d’Israël.  

Le PDG de la société de TurboGen a déclaré qu’il existe de nombreuses menaces qui pourraient facilement mettre en danger la sécurité d’Israël, notamment des attaques de missiles et des cyberattaques contre des centrales électriques ou des réseaux sismologiques israéliens.

« Le petit nombre et l’intégrité du système d’installation critique d’Israël, ainsi que la petite zone géographique “israélienne”, sont parmi les facteurs qui pourraient infliger de lourdes pertes à Israël si les infrastructures énergétiques israéliennes sont prises pour cible par les missiles de précision de la Résistance palestinienne », a ajouté Gilboa.

http://french.presstv.ir/Detail/2021/09/04/665828/Pire-que-le-missile-de-Gaza

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire