L'ONU RÉAFFIRME QU'UNE SOLUTION A DEUX ETATS EST LA SEULE VIABLE EN PALESTINE

  • Par
  • Le 08/02/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans PALESTINE

Nations Unies, 5 février (Prensa Latina) La solution des deux États pour résoudre le conflit en Palestine reste aujourd’hui la seule alternative défendue par l’ONU et la plus grande partie de la communauté internationale.


C’est ce qu’a exprimé le plus haut représentant de l’ONU, António Guterres, qui a réaffirmé la veille l’engagement de l’organisme multilatéral à soutenir les palestiniens et les israéliens sur la base des résolutions du Conseil de Sécurité et de l’Assemblée Générale.

Lors de la première réunion de l’année du Comité sur l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, le secrétaire général a évoqué à plusieurs reprises des actions qui éroderaient la possibilité d’un État palestinien et qui sont contraires au droit international.

Nous savons que le règlement du conflit là-bas est essentiel pour une paix durable au Moyen-Orient, car sa persistance a des répercussions bien au-delà d’Israël et du territoire palestinien occupé, et continue d’être radicalisée dans toute la région, a déclaré le titulaire.

Guterres a rejeté l’expansion et l’accélération des activités illégales de Tel-Aviv dans la construction de colonies de peuplement en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, ainsi que la poursuite des démolitions et des confiscations de biens et des expulsions palestiniennes.

L’avenir de Jérusalem ne peut être résolu que sur la base du droit international et par des négociations entre les parties, a-t-il ajouté.

Nous ne devons jamais oublier les souffrances humaines qui persistent dans tout le territoire palestinien occupé, y compris le sort des deux millions de personnes qui vivent dans la bande de Gaza dans des conditions extrêmes, a souligné le secrétaire général.

Bien que les projets mis en œuvre par les agences de l’ONU et d’autres donateurs apportent un soulagement, a-t-il estimé, il reste encore beaucoup à faire car aucune aide humanitaire ou économique ne résoudra à elle seule la situation à Gaza ou le conflit en général.

Le diplomate portugais a indiqué que Gaza avait besoin de solutions politiques et a plaidé en faveur de la levée des restrictions à la circulation des biens et des personnes à Gaza.

Il a appelé à la poursuite des efforts importants de réconciliation entre les forces palestiniennes menés par l’Égypte et a évoqué l’importance de la tenue d’élections générales en Palestine.

Guterres a en outre souligné que les travaux du Comité sur l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien étaient fermement ancrés dans la Charte des Nations Unies et le droit international.

Le plan de paix controversé pour le Moyen-Orient présenté par Washington et Tel-Aviv à la fin du mois de janvier a été rejeté par les autorités de l’ONU.

La position de l’ONU sur la création de deux États pour régler le conflit en Palestine demeure inchangée, a déclaré Guterres, réaffirmant que la posture valide est définie par des résolutions du Conseil de Sécurité et de l’Assemblée Générale.

De nombreux analystes internationaux et experts sur le sujet soulignent que la mise en œuvre du plan étasunien ferait échouer la solution des deux États, l’initiative privilégiant les intérêts israéliens par rapport aux intérêts palestiniens.

peo/mgt/ifb
source :  http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=883400:lonu-une-solution-a-deux-etats-est-la-seule-viable-pour-la-palestine&opcion=pl-ver-noticia&catid=49&Itemid=101


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire