LA RESISTANCE PALESTINIENNE FRAPPE AU MISSILE UN NAVIRE DE GUERRE ISRAELIEN AU LARGE DE GAZA

Les missiles antinavires palestiniens entrent en scène

Monday, 17 May 2021 3:23 PM  [ Last Update: Monday, 17 May 2021 3:28 PM ]

 30 

Cette photo à titre d'illustration montre un cargo israélien attaqué dans le golfe d'Oman, le 13 juin 2019. ©AFP/IRIB

La liste des cibles « offshore » abattues par la Résistance palestinienne s’allonge : les ports Ashkelon, Eilat, les gazoducs Ashkelon-Eilat et Ashdod-Eilat, des raffineries, le site gazier Tamar ayant été visé par un drone piégé sous-marin. Après ces frappes voici la Résistance qui s’en prend aux navires de guerre israéliens ; c'est à croire que le champ de bataille s'étend aux mers.

En riposte à une attaque israélienne contre une voiture à Gaza qui a entraîné la mort en martyr d’au moins trois personnes, la Résistance israélienne a repris les attaques au missile contre les villes au peuplement sioniste, dont Beersheba.

Dans un communiqué, les brigades Gassam ont annoncé avoir commencé des attaques d’envergure contre les territoires occupés. Des dizaines de missiles ont été tirés sur Ashdod, Ashkelon et Beersheba, indique le communiqué de la Résistance palestinienne.

Et Gaza frappera les F-16 Soufa!

Et Gaza frappera les F-16 Soufa!

 

Les Brigades Qods ont également fait part d’une attaque aux roquettes contre Ashdod, attaque au cours de laquelle au moins 8 sionistes ont été blessés, de l’aveu des sources israéliennes.

La Résistance palestinienne a également annoncé avoir frappé au missile un navire de guerre israélien au large de Gaza. Pour sa part, l’armée du régime sioniste a essayé de minimiser l’importance de cette attaque, et dire qu’« une embarcation a été frappée au missile mais n’a pas été endommagé ».

Sous-marins piégés frappent Tamar!

Sous-marins piégés frappent Tamar!

Une plate-forme gazière du régime israélien a été attaquée par des sous-marins suicidaires de la Résistance palestinienne.

Les Brigades Qassam ont également fait part d’une « attaque au missile contre la base militaire israélienne de Kissoufim qui y a provoqué un incendie ».

Deux autres bases militaires israéliennes, « Mars et Irez », ont été frappées par obus de mortier de la Résistance palestinienne, sans oublier la base aérienne Hatzerim au Néguev qui a été la cible d’une attaque aux roquettes de la Résistance palestinienne, toujours selon le communiqué des Brigades Qassam.

Dans le même temps, les Brigades Al-Nasser Salah al-Din, l’aile militaire du Comité de résistance populaire [palestinien], a annoncé avoir frappé la base militaire israélienne de Sofa, située à l’est de Rafah.

Les colons israéliens habitant dans un rayon de 4 km autour de Gaza ont reçu l’ordre de prendre refuge dans des abris, tandis que les habitants de la région d’Eshkol ont été demandés de rester dans leurs refuges jusqu’à nouvel ordre, rapportent des médias sionistes.

Les sirènes d’alerte ont retenti ce lundi matin dans les territoires occupés près de Gaza, rapportent des médias israéliens, tandis que d’autres sources confirment que la sirène d’alerte a été déclenchée ce lundi près de la base militaire Karam Abou Salem.

Israël: et les

 

Guerre Israël/Résistance... planifiée depuis longtemps sans laisser aucune place au hasard?

Deux colonies israéliennes, Netivot et Ofaqim, au sud de la Palestine occupée, ont été ce lundi matin la cible d’attaques aux missiles et roquettes de la Résistance palestinienne.

Plus tôt, dimanche, la Résistance palestinienne avait pris pour cible les villes occupées de Sdérot, Netivot et Sha’ar HaNegev, ainsi que la base aérienne de Hatsor.

La Résistance palestinienne a ajouté avoir pris pour cible la base de Taslim, appartenant aux Forces terrestres israéliennes, dans le sud de la Palestine occupée.

De l’aveu même de la Radio israélienne, 3100 missiles et roquettes ont été tirés depuis la bande de Gaza au cours des 6 premiers jours de ce nouveau tour de bataille qui ont mené 70% de la population israélienne à prendre refuge dans des abris.

Des médias sionistes ont reconnu que le centre d’extraction de gaz naturel du régime israélien en Méditerranée avait cessé ses activités, une fois attaqué par les missiles de la Résistance palestinienne. Pour rappel, fin novembre 2020, la Résistance palestinienne avait précédemment pris pour cible des missiles Qassam, Ashkelon, Ashdod et le sud de Tel-Aviv avant de s’en prendre à une centrale électrique à Ashkelon, une véritable sortie contre les ports gaziers israéliens.

Pour sa part, la chaîne Al-Jazeera a fait part de vols d’avions d’assaut et d’espionnage de l’armée israélien au-dessus de Gaza ; plus de 60 points auraient été bombardés, selon cette source.

Toujours est-il que les Brigades Qassam ont réitéré, dans un message à l’adresse des autorités sionistes, leur détermination à « riposter aux bombardements par bombardements, aux destructions par destructions, et à la terreur par la terreur ».

https://french.presstv.com/Detail/2021/05/17/652886/navire-isra%C3%A9lien-abattu-gaza-r%C3%A9sistance-palestinienne-brigades-qassam

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire