LE PREMIER Q.G. DE COMMANDEMENT CONJOINT GAZA/CISJORDANIE EST NE.

tourtaux-jacques Par Le 17/09/2021 0

Dans PALESTINE

Le « camp » de Jénine se réarme et se transforme en base militaire

Friday, 17 September 2021 3:04 PM  [ Last Update: Friday, 17 September 2021 3:05 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le premier QG Gaza/Cisjordanie est né. ©Al-Yawm News

Des camps de palestiniens transformés en base militaire, Gilboa et ses « fugitifs » se sont avérés fatals pour Israël, les combattants palestiniens ont pris des armes à Jénine et attendent le moindre faux pas d’Israël contre les deux évadés ou contre Gaza pour passer à l’acte… 1er QG de commandement conjoint palestinien est né. 

Face à l'escalade des menaces israéliennes de prendre d'assaut la ville de Jénine et son camp à la recherche des deux prisonniers toujours en fuite parmi les prisonniers libérés de la prison de Gilboa, les combattants de la Résistance palestinienne s'y préparent pour une bataille décisive, rappelant la Bataille d'avril lors de l'Intifada d'Al-Aqsa en 2002, a rapporté le journal libanais Al-Akhbar.

« Al-Maltsha » est le nom que les Palestiniens préfèrent utiliser au poste de contrôle d'al-Jalama, au nord de Jénine, après qu'il a été soumis quotidiennement à une série d'attaques armées éclair au cours de la semaine dernière.

« Les journalistes israéliens continuent de brandir une opération militaire visant le camp, tandis que le chef d'état-major de l'armée ennemie, Aviv Kochavi, a récemment menacé de recourir au lancement d'une opération à grande échelle s'il était confirmé que les deux prisonniers libérés de la prison de Gilboa, sont arrivés dans le camp. D'autre part, les préparatifs sont en cours, alors que des dizaines de combattants de la Résistance se préparent à l'affrontement armé à l'aide de leurs fusils, d'engins explosifs improvisés et de bombes artisanales », souligne l’article d’Al-Akhbar.

Coup d'État en Israël

Coup d'État en Israël

Plus de 100 Palestiniens ont été blessés dans des rassemblements de soutien aux prisonniers en Cisjordanie.

Depuis mars dernier, il semblait que des braises reposaient sous les cendres à Jénine, puis la première étincelle s'est rapidement allumée lors de la poursuite du martyr Jamil Al-Amouri et de son compagnon de captivité Wissam Abu Zaid, tous deux des Brigades de Qods  (la branche armée du Mouvement du Jihad islamique), après avoir mené un certain nombre d'opérations.

De même, la récente guerre israélienne contre la bande de Gaza a constitué un motif majeur de l'accélération du rythme de l'escalade à Jénine, où les opérations contre l'occupation et ses postes de contrôle se sont intensifiées après l'apparition d'un Al-Amouri masqué, accompagné d'un certain nombre combattants des « Brigades Al-Qods », dans un message vidéo menaçant l'entité sioniste.

Plus tard, Al-Amouri est tombé en martyr, mais rien ne s'est arrêté pour autant puisque ses compagnons ont continué leur mission, provoquant l'intervention de l'Autorité palestinienne qui en a arrêté beaucoup. Certains sont également tombés en martyr.   

Aujourd'hui, le camp de Jénine se prépare, et ses combattants attendent toute incursion israélienne pour accomplir ce qui s'apparente à une « bataille de vengeance ». L'armée ennemie a en général toujours évité de prendre d'assaut Jénine et son camp se limitant à des opérations-éclair et rapides, avec des forces en civil, ainsi que des véhicules non militaires, précise l’article du journal libanais.

Mais l'opération Freedom Tunnel et le succès des six prisonniers dans la destruction du « Trésor de Gilboa » ont de nouveau relevé le niveau de défi, tandis que la brutale oppression israélienne des prisonniers a porté la situation à son paroxysme.

Gilbao: Bases aéronavales d'Israël, visées?

Gilbao: Bases aéronavales d'Israël, visées?

Et si le coup avait des suites et que des opérations commando étaient en préparation?

Dans le cadre des préparatifs des Palestiniens pour la confrontation à venir, la Résistance a formé la « salle des opérations conjointes » (constituée de combattants appartenant à différentes factions, telles que le Jihad islamique, le Hamas et le Fatah), comme une expérience similaire aux ailes militaires de la bande de Gaza.

Soit dit en passant, ce n'est pas la première fois que cela se produit à Jénine, car le camp a vécu cette expérience lors de la bataille d'avril 2002.

Dans une déclaration aux médias, les Brigades des martyrs d'Al-Aqsa ont déclaré lors d'un défilé militaire : « Il n'y a pas de place pour parler avec Israël sauf avec des balles, et nous sommes prêts à nous battre et nous ne reculerons pas ». Dans ce contexte, un combattant des « Brigades Al-Qods » confirme que « des dizaines de combattants armés sont prêts à repousser toute agression israélienne », décrivant le camp de Jénine comme « le deuxième Gaza ».

Avec l'escalade de la répression israélienne contre les prisonniers à l'intérieur des prisons après l'opération « Freedom Tunnel » et l'arrestation par l'ennemi de quatre prisonniers libérés, Jénine et son camp ont participé au soulèvement populaire en faveur des prisonniers.

Lors d'un défilé militaire en soutien aux prisonniers, et en réponse aux menaces israéliennes d'une opération militaire, la salle des opérations conjointes de Jénine a déclaré dans un communiqué : « Nous ouvrirons les portes de l'enfer à l'occupation si les attaques contre les prisonniers continuent, et nous annonçons la mobilisation générale pour défendre nos prisonniers. »

Grande invasion: le Hezbollah réagit!

Grande invasion: le Hezbollah réagit!

La Résistance se félicite la libération de six détenus palestiniens qui ont réussi à s’évader de la prison Jalboo du régime sioniste.

Une source de l'intérieur de la « salle des opérations conjointes » a affirmé, à Al-Akhbar, que « la bataille avec l'armée ennemie est inévitable, et les résistants se préparent de plusieurs manières. Nous surveillons les agissements de l'armée ennemie, la situation des postes de contrôle et des camps entourant le gouvernorat de Jénine, ainsi que le mouvement de tout véhicule civil soupçonné de transporter des soldats israéliens, des unités spéciales et des soldats infiltrés ».

La source a ajouté que la tâche de l'unité de la « colère nocturne » est de mettre le feu aux pneus des voitures et de se battre tout près du poste de contrôle d'al-Jalama, en lançant des pierres et des cocktails Molotov.

Au cours de ces cinq derniers jours, des clips vidéo ont documenté une partie de ce qui se passe au poste de contrôle d'al-Jalama, dont l'un montre un combattant palestinien lançant une bombe artisanale vers un bus israélien transportant des soldats près du poste de contrôle, et un autre montrant l'explosion d'une autre bombe alors qu’un drone israélien survolait l'endroit.

Il y a une semaine, l'analyste militaire israélien Amir Buhbut décrivait ce qui se passe à Jénine en ces termes : « Le poste de contrôle de Jalama est devenu un foyer de terreur, selon les soldats, et le commandement central de l'armée israélienne hésite à s'approcher du camp de réfugiés de Jénine pendant cette période. »

 Il convient de mentionner, ici, que les six prisonniers qui ont pris leur liberté par le tunnel, tous originaires du gouvernorat de Jénine, et cela représente un facteur supplémentaire qui élève le niveau de la possibilité de confrontation, qui est proche, surtout après l'émergence d'estimations israéliennes indiquant qu'au moins un des prisonniers restants a réussi à passer le mur de séparation et à atteindre la ville.

Cependant, le théâtre de l'affrontement ne se limite plus à Jénine et son camp. Ces derniers jours, Qods, Jaffa et Bethléem ont été les témoins d'une série d'attaques à l'arme blanche ou de tentatives d'attaque à l'arme blanche et d'autres zones en dehors de la ville de Jénine et de son camp ont été le théâtre d'attaques par balles visant les positions militaires de l'armée ennemie.

Gaza: 1er F-16 israélien abattu!

Gaza: 1er F-16 israélien abattu!

Freedom Tunnel a des impacts imprévus : Gaza sort ses missiles intercepteurs !

À Naplouse, des tirs répétés observés en direction d'un site israélien sur le mont Garizim,  précédés par des tirs dans le camp de réfugiés de Balata, et des tirs répétés ont été enregistrés ciblant les troupes à pied de l'occupation et les « prisonniers » le long du mur de séparation près des villages d'Al- Arqa, Al-Torm et Yabad, pendant les opérations de recherche.

Aussi, il est noté que l'activité des combattants des « Brigades Al-Qods » s'est accrue dans le nord de la Cisjordanie, où leur apparition ne s'est pas limitée à Jénine seulement, mais s'est également étendue au camp de réfugiés de Balata à Naplouse.

Les observateurs pensent que la confrontation avec Jénine et son camp sera inévitable, mais les scénarios pour sa fin sont inconnus, et sont liés à l'ampleur de l'escalade de la situation sur le terrain et à la possibilité de la mort en martyr de combattants palestiniens ou de blessures parmi les soldats de l'armée ennemie.

Ce faisant, le porte-parole des « Brigades Al-Qassam », Abou Obeida, a confirmé que la Résistance se tenait aux côtés de Jénine et de son camp, et qu’elle n’abandonnerait pas les Palestiniens là-bas.

Une source à l'intérieur du camp de Jénine a révélé à Al-Akhbar que des combattants de la Résistance de l'extérieur du camp sont arrivés pour le défendre, dans une scène similaire à ce qui s'est passé lors de la célèbre bataille de Jénine lors de l'Intifada d'Al-Aqsa en 2002.

Gaza dégaine son Épée de Qods

Gaza dégaine son Épée de Qods

http://french.presstv.ir/Detail/2021/09/17/666716/Palestine-R%C3%A9sistance-J%C3%A9nine-Gaza-Cisjordanie-Isra%C3%ABl

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire