RETOUR DE L'IRAN A GAZA ?

Par Le 18/02/2017 0

Dans PALESTINE

Sinouar est un partisan de lutte armée

Sat Feb 18, 2017 10:4AM

Israël craint un retour du Hamas à l'option armée face à Israël après la victoire de Yahya Sinouar. (Photo d'illustration)

Israël craint un retour du Hamas à l'option armée face à Israël après la victoire de Yahya Sinouar. (Photo d'illustration)

Un journal israélien confirme la crainte ressentie par Israël à l'idée de voir un commandant de l'aile militaire du Hamas devenir le chef du bureau politique de ce Mouvement. Israël Hayom fait état de l'onde de choc qu'a provoquée en Israël, l'émergence de ce chef de l'aile militaire du Hamas au sein du monde politique. " Âgé de 55 ans, Yahya Sinouar fait partie des radicaux (termes utilisés par la presse israélienne pour désigner les combattants palestiniens qui exigent la restitution des droits palestiniens via la résistance armée, ndlr) qui n'ont jamais cessé de réclamer la lutte armée et de se tenir prêts pour faire face à Israël", écrit le journal. 

Yahya Sinouar lors d'un rassemblement à Khan Younes le 7 janvier 2016. ©Reuters

Le journal  écrit : "Il va sans dire que Sinouar barrera la route à la signature d'une trêve de longue durée entre Israël et Gaza car il s'est déjà opposé à l'échange de prisonniers proposé par Israël et avait posé des conditions jugées inadmissibles par Tel-Aviv". Pour Israël Hayom "Sinouar n'a jamais cessé d'être un ennemi d'Israël. Et c'est une constante chez lui aussi bien à l'époque où il était en prison qu'à l'époque qui a succédé sa détention. 

Le 13 février, le Mouvement de la Résistance islamique de la Palestine, Hamas, a élu, Yahya Al Sinouar, l'un des hauts commandants des brigades Qassam, sa branche militaire, à la tête de son bureau politique en lieu et place de Khaled Mechaal, l'homme des compromis. 

Pour la presse israélienne, cette nomination est le signe d'un changement de direction au sein du Hamas où la balance vient d'être penchée du côté du militaire plutôt que du côté du politique. C'est même, disent les journaux israéliens, " le signe d'un retour de l'Iran à Gaza" après une longue absence due à la guerre en Syrie et aux ingérences de la Turquie, de l'Égypte et du Qatar. 

Al Jazeera, chaîne qatari proche des milieux politiques du Hamas a diffusé un long reportage à ce sujet: selon cette chaîne, Yahya Al Sinouar a été élu au terme d'un scrutin qui s'est déroulé à travers tout le Gaza et auquel ont assisté des milliers de membres du Mouvement. D'autres figures qui ont remporté la victoire sont toutes hostiles à tout compromis avec le régime israélien. Mahmoud Al Zahar, Imad el Alami, ou encore Salah al-Barwadil.

Yahya Al Sinouar a été libéré dans le cadre d'un échange de prisonniers palestiniens contre le soldat israélien Gilad Shalit et après sa libération il a été désigné au poste de conseiller d'Ismaël Haniyeh, Premier ministre palestinien. Jusqu'à sa nomination à la tête du bureau politique, Sinouar était chargé du dossier des prisonniers palestiniens détenus en Israël.

http://presstv.com/DetailFr/2017/02/18/511029/Gaza-Iran-EtatsUnis


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire