COUP DE MAITRE DES RADARS RUSSES

  • Par
  • Le 12/07/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans RUSSIE

30 avions-espions interceptés par un seul radar russe?

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Un Soukhoï Su-35 russe. (Photo d'archives)

La Russie a identifié et intercepté 30 avions d’espionnage étrangers, non loin de sa frontière, a-t-on appris du ministère russe de la Défense.

Selon Defence-blog qui se réfère aux informations fournies par le ministère russe de la Défense, « la Russie a identifié et intercepté, au cours de la semaine dernière, 30 avions d’espionnage étrangers qui étaient en pleine opération de reconnaissance près de sa frontière ». Defence-blog a ajouté que les missions d’interception avaient été menées par les systèmes radars russes.

En plus, deux drones ont également survolé les régions près de la frontière russe, la semaine dernière.

Samedi 11 juillet, des avions de chasse russes ont décollé pour intercepter un avion d’espionnage stratégique des États-Unis qui survolait la mer du Japon.

Un chasseur russe intercepte un avion américain près de la côte syrienne

Un chasseur russe intercepte un avion américain près de la côte syrienne

Un avion de combat russe a intercepté mercredi un avion militaire américain qui se dirigeait vers la côte syrienne, a rapporté le département américain de la Défense.

Selon le ministère russe de la Défense, « un Soukhoï Su-35 et un Mig-31 de la DCA de l’Est ont tout de suite identifié et intercepté l’avion d’espionnage américain ».

La même source ajoute : « L’avion américain était de type RC-135 et il appartenait à l’US Air Force. Les avions de combat russes ont escorté ce RC-135 dans une distance sûre. Ce type d’avion est en mesure de mener des missions de reconnaissance ».

L’armée russe a récemment mis en place des stations radars ayant la capacité d’identifier les cibles dans une distance de 3 000 kilomètres et d’intercepter les avions furtifs. Ces stations radars se situent à 500 kilomètres de Moscou et sont équipées des plus récentes technologies militaires. Elles sont en mesure d’identifier, entre autres, les missiles hypersoniques volant dans une distance de 3 000 kilomètres.

http://french.presstv.com/Detail/2020/07/12/629468/Russie-Etats-Unis-espionnage-avion-interception


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire