LA FLOTTE RUSSE DE LA BALTIQUE TESTE L’APTITUDE AU COMBAT DES MISSILES S-400

  • Par
  • Le 27/01/2017
  • Commentaires (0)
  • Dans RUSSIE

La flotte de la Baltique teste l’aptitude au combat des missiles S-400

 Depuis 2 heures  27 janvier 2017

s4001

 Amérique et Europe - Russie

no author

Des détachements de la flotte russe de la Baltique ont dévié une attaque aérienne d’un ennemi conventionnel lors d’entrainements réguliers visant à tester l’aptitude au combat.

À l’heure convenue, des missiles sol-air S-400 ont été déployés dans les zones établies pour détecter et éliminer les cibles aériennes et balistiques et ont simulé des tirs de missiles antiaériens à l’aide d’un système éléctronique d’entraînement, a annoncé le porte-parole de la région militaire de l’Est, Roman Martov.

« Dans le but de créer des obstacles, les actions des unités de lutte antiaérienne ont été complexifiées par des moyens de guerre électronique », a ajouté l’officier.

Selon M. Martov, la mission de protection des positions de S-400 avait été assurée par des complexes d’artillerie antiaériens Pantsir-S1. Et de préciser que leur tâche était compliquée par l’imitation des raids de l’aviation de l’ennemi conventionnel.

Le S-400 Triumph (code Otan : SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques. Le système est capable de tirer simultanément 72 missiles sur 36 cibles éloignées à une distance de 400 km.

Le système antiaérien de courte portée Pantsir-S1 (Code Otan : SA-22 Greyhound) a été développé par le Bureau d’études de Toula (à 180 km de Moscou). Selon les spécialistes, ce système unique au monde est capable de frapper les cibles aériennes les plus modernes (surtout les armes de haute précision) à 20 km de distance et à des altitudes allant de zéro à 15 000 mètres. Les missiles tirés par Pantsir-S1 se déplacent à la vitesse de 1 300 mètres par seconde. Ils sont capables de frapper quatre cibles simultanément.

Source: Sputnik

http://french.almanar.com.lb/217054


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire