LA RUSSIE RALLIE LE CORRIDOR VENEZUELA-IRAN

  • Par
  • Le 19/09/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans RUSSIE

Le superpétrolier vénézuélien change de drapeau pour éviter les sanctions américaines

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le premier superpétrolier du Venezuela, l'Ayacucho, a changé de drapeau. ©Fleetmon

Le premier superpétrolier du Venezuela, l’Ayacucho, a changé de drapeau, s’est réenregistré en Russie et a été renommé Maximo Gorki, d’après les données des traqueurs de flotte marchande Equasis et MarineTraffic.

Le pétrolier, construit en 2013 par la société chinoise Bohai Shipbuilding Heavy Industry Co, a une capacité de transport de 320 840 tonnes de port en lourd (DWT) et est capable de transporter environ deux millions de barils de pétrole, soit jusqu’à cinq jours de la production quotidienne actuelle de brut de la République bolivarienne.

Le pétrolier mesure 332 mètres de long (l’équivalent d’environ trois terrains de football américain), 60 mètres de large et a un tirant d’eau de 22,5 mètres.

Le navire aurait changé de nom et d’immatriculation en mai et naviguait sous pavillon russe depuis le 1er juin.

Guerre USA/Venezuela:le gagnant?

Guerre USA/Venezuela:le gagnant ?

Les efforts du gouvernement américain pour renverser le gouvernement vénézuélien via des sanctions pétrolières ont mis Washington face d’improbables situations...

Le changement de pavillon et d’immatriculation fait du Maximo Gorky le plus grand pétrolier de la flotte russe, dépassant la capacité DWT de l’installation de stockage flottant Umba et du supertanker Kola, qui ont une DWT de 300 000 et 309 000 tonnes, respectivement.

Les États-Unis ont imposé des sanctions contre l’Ayacucho et près de deux douzaines de pétroliers en février 2019 dans le cadre de leur politique de pression économique de Caracas pour tenter de renverser le gouvernement Maduro après avoir reconnu Juan Guaido comme « président par intérim autoproclamé » du pays.

L’Institut MarineTraffic a suivi pour la dernière fois le Maximo Gorki naviguant à l’est du terminal pétrolier de Puerto Jose dans le nord-est du Venezuela, son emplacement actuel étant inconnu.

Iran: les USA... touchés et coulés....!

Iran : les USA... touchés et coulés....!

Les États-Unis n’ont pas fait de commentaires sur le changement de nom, de pavillon et d’immatriculation du pétrolier. Washington a ajouté plusieurs filiales du géant pétrolier russe Rosneft à ses sanctions contre le Venezuela en février et mars 2020, incitant la société russe à interrompre ses activités dans ce pays d’Amérique latine et à entamer le processus de vente de ses actifs dans ce pays fin mars.

Le mois dernier, Bloomberg a rapporté que l’administration Trump envisageait des sanctions supplémentaires contre le Venezuela pour arrêter les exportations de brut restantes du pays.

Malgré les pressions et sanctions US, l’Iran a intensifié sa coopération énergétique avec le Venezuela, expédiant à plusieurs reprises des fournitures d’urgence en carburant, de la nourriture et du matériel de production de pétrole au pays ces derniers mois dans le but d’aider à faire décoller sa production d’énergie et sa capacité de raffinage.

Venezuela/Iran : Moscou met en garde les USA

Venezuela/Iran : Moscou met en garde les USA

Le représentant permanent adjoint de la Russie aux Nations unies a mis en garde les États-Unis contre toute action provocatrice de leurs navires contre les pétroliers iraniens près du Venezuela.

L’Iran ne fait aucun cas des restrictions et des menaces américaines, car le pays, lui-même, fait face à des sanctions des États-Unis depuis mai 2018, lorsque Washington a rompu son engagement en faveur de l’accord nucléaire iranien.

Le Venezuela a critiqué à plusieurs reprises les États-Unis pour leur politique de sanctions « criminelles » et a accusé l’administration Trump d’essayer de renverser son gouvernement démocratiquement élu et de le remplacer par une marionnette afin que les États-Unis puissent piller ses vastes ressources pétrolières et minérales.

Missiles iraniens au Venezuela?

Missiles iraniens au Venezuela?

https://french.presstv.com/Detail/2020/09/19/634550/Venezuela-Russie-Iran-p%C3%A9trolier-sanctions-


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire