MISSILES BALISTIQUES LARS : LES TROUPES RUSSES EQUIPEES D'UN SYSTEME DERNIER CRI

Par Le 26/02/2017 0

Dans RUSSIE

Missiles Iars: les Troupes balistiques russes équipées d’un simulateur dernier cri

 Depuis 46 minutes  26 février 2017

missilelars

 Amérique et Europe - Russie

Rédaction du site

Les Troupes balistiques stratégiques russes (RVSN) ont reçu un simulateur dernier cri d’entraînement à l’utilisation des moyens de communication des missiles balistiques intercontinentaux Iars.

Un simulateur unique en son genre destiné à former les opérateurs du système de missiles balistiques intercontinentaux Iars équipe désormais les Troupes balistiques stratégiques russes (RVSN), rapporte samedi le Département de l’information et de la communication du ministère russe de la Défense.

« Les Troupes balistiques stratégiques russes reçoivent un complexe d’entraînement unique en son genre pour former les militaires à manier les moyens de communication du système de missiles Iras. Le premier simulateur a été livré au centre d’entraînement régional des RVSN où il est prévu de former le personnel militaire desservant les moyens de communication des systèmes de missiles de différents types », indique le communiqué.

Et de préciser que les modèles de simulation dans l’espace virtuel fonctionnent dans toutes les situations extrêmes, en tenant compte de l’utilisation de moyens de guerre électronique par l’ennemi. Le système de surveillance vidéo permet au formateur de contrôler simultanément les actions de tous les militaires entraînés.

La singularité de ces nouveaux systèmes d’entraînement réside dans le fait qu’ils sont en mesure de créer un système de visualisation absolument réaliste et d’assurer la modélisation de différentes situations en temps réel.

Le RS-24 Iars (code Otan SS-X-29), missile à propergol solide et à trois étages, est une version modernisée du missile monobloc RS-12M2 Topol-M. Il est capable de porter une ogive nucléaire à têtes multiples de 150 à 300 kilotonnes à guidage individuel et a une. Selon ses concepteurs, aucun système de défense antimissile n’est actuellement capable de parer une attaque de missiles Iars, dont la portée s’étende jusqu’à 11 000 km.

160 avions et hélicoptères livrés à l’armée russe en 2017

Les Forces aérospatiales russes et la Flotte du pays recevront en 2017 environ 160 avions et hélicoptères.

Cette année, les militaires russes recevront environ 160 avions et hélicoptères, dont 140 seront destinés aux Forces aérospatiales du pays, a annoncé aux journalistes le commandant en chef des Forces aérospatiales russes Viktor Bondarev.

« Au total, cette année, environ 140 avions et hélicoptères doivent être livrés aux Forces aérospatiales russes. Il faut y ajouter l’aviation embarquée, donc au total environ 160 nouvelles unités d’équipement », a expliqué M. Bondarev.

Il a également souligné que les unités des Forces aérospatiales russes étaient dotées à environ 55% d’appareils neufs.

« Nous continuons d’acheter, nous continuons de les recevoir. Les usines fonctionnent à plein régime. Actuellement, je ne vois aucun problème lié aux livraisons d’équipement », a ajouté le commandant en chef des Forces aérospatiales russes.

En 2016, les Forces aérospatiales russes avaient reçu 139 nouveaux avions.

 

 

Les Forces aérospatiales russes et la Flotte du pays recevront en 2017 environ 160 avions et hélicoptères.

Cette année, les militaires russes recevront environ 160 avions et hélicoptères, dont 140 seront destinés aux Forces aérospatiales du pays, a annoncé aux journalistes le commandant en chef des Forces aérospatiales russes Viktor Bondarev.

« Au total, cette année, environ 140 avions et hélicoptères doivent être livrés aux Forces aérospatiales russes. Il faut y ajouter l’aviation embarquée, donc au total environ 160 nouvelles unités d’équipement », a expliqué M. Bondarev.

Il a également souligné que les unités des Forces aérospatiales russes étaient dotées à environ 55% d’appareils neufs.

« Nous continuons d’acheter, nous continuons de les recevoir. Les usines fonctionnent à plein régime. Actuellement, je ne vois aucun problème lié aux livraisons d’équipement « , a ajouté le commandant en chef des Forces aérospatiales russes.

En 2016, les Forces aérospatiales russes avaient reçu 139 nouveaux avions.

Source: Avec Sputnik

http://french.almanar.com.lb/271148


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire