MOSCOU SUR LA CONSTITUTION SYRIENNE : C’EST AUX SYRIENS DE DECIDER DE TOUT

Par Le 26/01/2017 0

Dans RUSSIE

Moscou sur la constitution syrienne: «C’est aux Syriens de décider de tout»

Critiqué par certains média pour avoir avancé un projet de Constitution inadapté aux besoins des Syriens, Moscou rétorque qu’il ne s’agit que d’un ensemble d’idées en vue d’amorcer le dialogue. Par ailleurs, le document diffusé sur Internet et présenté comme le projet de Constitution proposé par la Russie peut être un fake.

Moscou sur la constitution syrienne: «C’est aux Syriens de décider de tout».

Le projet de Constitution syrienne proposé par la Russie est un ensemble d’idées pour la discussion, personne ne contraindra les Syrien à l’adopter, c’est aux Syriens de décider de tout, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

«Naturellement, il ne s’agit en aucun cas de contrainte ni de mécanisme d’actions fixé, c’est un ensemble d’idées, plusieurs options d’idées, des options nécessaires afin d’amorcer le dialogue à ce sujet. Nous voudrions que les Syriens aient entre les mains un projet de constitution au lieu d’armes, un projet qui servira de point de départ pour les discussions», a-t-elle souligné.

Mercredi, certains médias et sites web avaient annoncé, citant des sources anonymes, que les propositions russes sur le projet de constitution excluaient le mot «arabe» du nom officiel du pays, prévoyaient la création d’une autonomie kurde sur le territoire de la Syrie et des droits égaux aux langues arabe et kurde.

Le représentant du «Comité supérieur pour les négociations de l’opposition syrienne», Hisham Marwah, interviewé par Sputnik, n’a pas confirmé que le document diffusé sur Internet était bien le projet de constitution syrienne préparé par la Russie.

«J’ai pris connaissance du texte, c’est un article et un projet de constitution. Je ne peux pas confirmer tous les paragraphes, nous n’en avons pas encore étudié les détails, cela nécessitera beaucoup de temps», a souligné M. Marwah, qui avait participé aux négociations à Astana.

Auparavant, le chef de la délégation russe aux négociations Alexandre Lavrentiev a déclaré avoir remis le projet de la nouvelle constitution du pays aux représentants de la soi-disant «opposition armée» syrienne. La délégation de l’«opposition» syrienne au sommet d’Astana a pour sa part confirmé sa volonté de travailler sur la nouvelle constitution.

Source: agences et rédaction

26-01-2017 | 14:50

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=21812&cid=309#.WIpEtvnhA2w


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire