RUSSIE : LES USA DECLARENT LA GUERRE

tourtaux-jacques Par Le 10/05/2021 1

Dans RUSSIE

Après le retrait d’Afghanistan, les troupes US seront déployées sur les frontières avec la Russie (WSJ)

Monday, 10 May 2021 6:46 PM  [ Last Update: Monday, 10 May 2021 6:43 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le déploiement envisageable des troupes US sur les frontières avec la Russie, après le retrait d'Afghanistan. (Illustration)

Sur fond de l’escalade des tensions entre Moscou et Washington, des responsables américains ont déclaré que les États-Unis avaient l'intention de déployer des troupes dans des pays proches de la frontière russe après avoir quitté l’Afghanistan, d'après WSJ.

Les États-Unis entendent déployer des troupes et des équipements militaires en Ouzbékistan et au Tadjikistan, deux anciennes républiques soviétiques bordant l'Afghanistan au nord, a rapporté le Wall Street Journal, citant des responsables de l’administration américaine et les sources militaires informées en allusion au début du retrait des troupes américaines et de l'OTAN d’Afghanistan.

Or, la présence militaire de la Russie dans la région et l'influence croissante de la Chine compliqueront la réalisation des projets américains de s'implanter en Asie centrale, a fait noter le Wall Street Journal.

Lire aussi : La triple déflagration US/Daech: 45 morts

Zalmai Khalilzad, l'envoyé spécial des États-Unis pour l'Afghanistan, s'est rendu la semaine dernière au Tadjikistan et en Ouzbékistan, apparemment pour discuter de la nécessité d'empêcher une escalade de la violence en Afghanistan avant le retrait complet des troupes américaines et de l’OTAN du pays avant la date limite du 11 septembre 2021.

Washington a commencé à renforcer les relations sécuritaires avec le Tadjikistan et l'Ouzbékistan dans les années 90, après la sécession des deux pays de l'Union soviétique; en 2001, il a déployé 7 000 soldats sur la base aérienne de Karshi Khanabad, dans le sud de l’Ouzbékistan, jusqu’à ce qu’en 2005, le gouvernement ouzbek a contraint les troupes américaines à quitter le pays confronté à des affrontements.

Lire aussi : Biden a peur de perdre d'autres E-11 A ?

Les États-Unis ont également disposé, entre 2001 et 2014, d'importantes installations militaires sur la base aérienne de Manas en Kirghizistan qu’ils utilisaient pour transporter des troupes à destination et en provenance de l’Afghanistan, ajoute le journal en poursuivant que les responsables kirghizes ont fait pression pour la fermeture de la base et, en 2011, le président kirghize Almazbek Atambayev, a promis de fermer la base en 2014.

Lire aussi : Une trêve spectacle avec les Taliban pour se reconstituer?

Les responsables américains ont par ailleurs déclaré au Wall Street Journal que les forces américaines pourraient être redéployées vers une ou plusieurs installations militaires américaines dans le golfe Persique en plus de l'Asie centrale.

Les tensions entre Moscou et Washington se sont intensifiées ces derniers mois sur la base d’une série de questions, y compris les accusations américaines selon lesquelles la Russie se serait ingérée dans l'élection présidentielle américaine et serait à l’origine des récentes cyber-attaques contre des institutions vitales aux États-Unis.

https://french.presstv.com/Detail/2021/05/10/652374/Etats-Unis-Russie-Afghanistan-troupes-Tadjikistan-Ouzbekistan-

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Tourtaux

    1 Tourtaux Le 10/05/2021

    Lydia Essahli
    J'arrive pas à imaginer la logique américaine ! Les usa veulent vraiment une guerre totale

    Jacques Tourtaux
    Ils ne font pas le poids mais s'ils continuent d'encercler la Chine et la Russie comme ils le font avec l'OTAN, le bras armé de l'impérialisme US, c'est très risqué de leur part car la guerre serait nucléaire et entrainerait la fin de toute vie sur la planète. Il faut être fou pour chercher à en arriver à ce stade.

Ajouter un commentaire