LE FRONT POLISARIO NE RENONCERA PAS A LA LUTTE ARMEE JUSQU'AU RECOUVREMENT DE L'INDEPENDANCE

25 Décembre 2020

SPS 23/12/2020 - 22:37

ALGER, 23 Déc 2020 (SPS) La ministre sahraouie de la coopération, Mme. Fatma El-Mehdi a affirmé mercredi à Alger que le sort de la bataille menée au Sahara occidental était entre les mains du seul peuple sahraoui, insistant sur "la poursuite, sans renoncement, de la lutte armée jusqu'à libération de tous les territoires sahraouis".

Dans son intervention aux travaux d'une journée parlementaire placée sous le thème "Pour l’application du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination", organisée par la Commission des Affaires étrangères et de la coopération de l’Assemblée populaire nationale (APN), la ministre a indiqué que "les plans et complots" ourdis contre le peuple sahraoui "lors de séances tenues à huis clos seront voués inéluctablement à l'échec".

Evoquant la réunion du Conseil de sécurité tenue lundi (avant hier) sur le Sahara occidental, la ministre s'"est dit satisfaite des positions internationales".

"Je tiens à féliciter le peuple sahraoui pour les positions des Etats qui se sont opposés à la décision de Trump, laquelle n'entamera jamais la volonté du peuple sahraoui à poursuivre sa lutte pour recouvrer ses droits légitimes", a assuré Mme El-Mehdi, soulignant que la résolution de la question sahraouie ne saurait se réaliser qu'en impliquant le peuple sahraoui en tant que partenaire dans le processus politique".

"Le sort de la bataille est aujourd'hui entre les mains du peuple sahraoui. La guerre ne prendra fin que lorsque le peuple sahraoui le décidera", a-t-elle martelé, insistant qu'"il ne renoncera pas à la lutte armée pour revenir à la table des négociations avant d'obtenir des garanties claires".

"Il n'y aura de négociations que par la poursuite de la lutte armée. Les armes ne se tairont pas en l'absence d'une véritable volonté... Nous lutterons et négocierons à la fois jusqu'à l'établissement de la République arabe sahraouie indépendante".

Les événements récents constituent "un tournant décisif dans le processus de la question sahraouie, et ce grâce à la résistance du peuple sahraoui qui a amené l'occupant marocain à entreprendre cette démarche insensée, en l'occurrence la violation de l'accord de cessez-le-feu", a soutenu Mme El-Mehdi, estimant que "l'Etat sahraoui est un garant de la stabilité non seulement au Maghreb mais aussi dans l'ensemble du continent africain".

Après avoir exprimé ses remerciements à l'Algérie et à tous les pays qui soutiennent le peuple sahraoui, citant la Russie pour ses positions favorables à la légalité internationale, la ministre sahraouie a formé le vœu de "voir Moscou jouer un rôle clé dans le règlement de la question sahraouie".

De son côté, l'ambassadeur de la RASD en Algérie, M. Abdelkader Taleb Omar a exprimé sa reconnaissance et sa satisfaction des positions du Parlement algérien en faveur de la cause juste du peuple sahraoui qui lutte pour recouvrer pleinement ses droits.

"La journée parlementaire témoigne de l'estime que voue le peuple algérien à son frère sahraoui ... et le Parlement algérien adresse, à travers cette rencontre, un message fort au monde au sujet du consensus sur la justesse de cette cause", a-t-il dit. (SPS)

 

090/097/700

source : http://www.spsrasd.info/news/fr/articles/2020/12/23/29969.html

Tag(s) : #RASD#Polisario

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire