SAHARA OCCIDENTAL OCCUPE : LA FRANCE A ENTRAVE LA MISSION DE SURVEILLANCE DES DROITS DE L'HOMME

SPS 01/07/2020 - 17:11

Madrid, 01 jul 2020 (SPS) Une étude universitaire européenne a révélé comment la France a empêché l'élargissement du mandat de la Mission onusienne (MINURSO) à la surveillance des droits de l'Homme au Sahara occidental occupé, au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Dans cette étude, le professeur de droit international public à l'université espagnole de Cadix, Juan Domingo Torrejon Rodriguez, a souligné le rôle de la France au sein du Conseil de sécurité "pour entraver les efforts internationaux visant à doter la MINURSO de la mission de surveillance des droits de l'homme dans les territoires occupés du Sahara occidental".

Et "afin que la MINURSO ne s'acquitte pas de sa tâche de surveillance des violations marocaines des droits de l'homme au Sahara occidental, a-t-il souligné, le Maroc, avec le soutien de la France, "a tenté de persuader les Etats membres du Conseil de sécurité de ne pas voter en faveur de la prolongation du mandat de la MINURSO et de son élargissement pour surveiller les droits de l'homme".

L'étude, préparée par le Journal of International Studies for the Mediterranean, a conclu que "la Mission des Nations Unies pour l'organisation du référendum au Sahara occidental (MINURSO) est la seule mission des Nations Unies en Afrique et dans le monde qui n'a pas de mandat explicite pour la surveillance des droits de l'homme". (SPS)

020/090/700

source :  http://www.spsrasd.info/news/fr/articles/2020/07/01/26548.html


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire