DIDIER RAOULT AFFIRME QUE LA FRANCE A CONNU UNE "SURMORTALITE" CAR EN PRATIQUE "ON N'A PAS SOIGNE LES GENS"

Didier Raoult

La France a connu une «surmortalité» car en pratique «on n’a pas soigné les gens», affirme Didier Raoult

© AFP 2020 CHRISTOPHE SIMON

FRANCE

URL courte

460

S'abonner

Alors que Didier Raoult devra être entendu le 24 juin par la commission parlementaire sur la gestion de la crise du coronavirus, il a affirmé à La Provence que le nombre de morts aurait pu être divisé par deux «si on n’avait pas eu peur» et «si on l’avait écouté».

Dans une interview accordée au quotidien La Provence, Didier Raoult a critiqué la gestion de la crise du coronavirus. Selon lui, la «surmortalité» en France aurait pu être évitée.

 

 

French professor Didier Raoult, biologist and professor of microbiology, specialized in infectious diseases and director of IHU Mediterranee Infection Institute poses in his office on 26 February 26, 2020 in Marseille. - The Mediterranee infection Institute in Marseille based in La Timone Hospital is at the forefront of the prevention against coronavirus in France. (Photo by GERARD JULIEN / AFP)

© AFP 2020 GERARD JULIEN

Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage

«La gestion de la maladie fait qu’au final il y a deux fois plus de morts. Et que parmi ces morts, plus de la moitié l’ont été, non pas en raison de la mauvaise gestion médicale, ni du Covid, mais du bordel qu’on a foutu dans la santé, car en pratique on n’a pas soigné les gens», a déclaré M.Raoult.

 

Et d’ajouter: «Si on n’avait pas eu peur, on aurait eu deux fois moins de morts, si on m’avait écouté, on aurait eu deux fois moins de morts».

«La plus grande faute gouvernementale»

En pointant l’absence de «véritable programme réfléchi sur le devenir de la recherche hospitalière et médicale», Didier Raoult s’en est pris également au conseil scientifique qui selon lui n’a pas fait les bons choix.

 

 

Hydroxychloroquine

© AP PHOTO / JOHN LOCHER

Didier Raoult présente sa propre étude scientifique pour défendre l’hydroxychloroquine

«Si cela avait été un vrai conseil scientifique, on aurait fait des sondages dans quatre ou cinq endroits pour mesurer la cinétique de l’épidémie. On aurait eu des chiffres plutôt que des fantasmes», a-t-il lancé.

 

«La plus grande faute gouvernementale ne concerne pas les décisions sur la chloroquine. Ils ont été embarqués dans une histoire dont ils n’arrivaient plus à se sortir, dans l’émotion, ils étaient dans la surréaction. En revanche, on a fait tout l’inverse de ce que l’on doit faire dans le traitement des maladies infectieuses», a conclu Didier Raoult.

https://fr.sputniknews.com/france/202006231043995334-la-france-a-connu-une-surmortalite-car-en-pratique-on-na-pas-soigne-les-gens-affirme-didier-raoult/



 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Tourtaux
Artur Stekke
Ben oui sans compter ceux qui sont morts d'autres choses par manque de moyens...

Ajouter un commentaire