FRANCE : LA SANTE DE 19% DES DEMANDEURS D'EMPLOI S'EST DAVANTAGE DEGRADEE DEPUIS LE DEBUT DE LA CRISE COVID

19% des demandeurs d'emploi disent que leur état de santé s'est, en général, dégradé depuis le début de la crise Covid

 

8 avril 2021 | Mise à jour le 8 avril 2021

Par  | Rédacteur en chef adjoint

La santé des chômeurs s'est davantage dégradée pendant le Covid que celle des personnes en emploi relève une étude réalisée en février 2021 par Comisis OpinionWay sur un échantillon de plus de 3 000 actifs en emploi et en recherche d'emploi, une étude publiée le 7 avril par l'association Solidarités nouvelles face au chômage (SNC).

Selon ce baromètre 2021, « 31 % des chercheurs d'emploi déclaraient avoir des problèmes de santé avant le début de la crise Covid, contre 17 % des personnes en emploi. 19 % des chercheurs d'emploi diraient que leur état de santé s'est, en général, dégradé depuis le début de la crise Covid, contre 13 % des personnes en emploi. Parmi ces personnes, 46 % disent avoir rencontré des problèmes tels que dépression et impacts psychiques ».

« Dans son rapport daté de 2018, SNC alertait déjà sur le sujet qui est un véritable angle mort des politiques publiques : les chiffres de ce baromètre, malheureusement, le confirment ». Cette dégradation de la santé des privés d'emploi est en effet un phénomène préoccupant, car elle est un des éléments du piège qui se referme petit à petit sur les chômeurs de longue durée (plus d'un an) et de très longue durée (plus de deux ans) qui cumulent souvent de multiples difficultés pour se réinsérer dans l'emploi.

https://nvo.fr/chiffre/19-des-demandeurs-demploi-diraient-que-leur-etat-de-sante-sest-en-general-degrade-depuis-le-debut-de-la-crise-covid/?utm_source=sendinblue&utm_campaign=Newsletter_182&utm_medium=email

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire