PLUSIEURS PARTIS SOUDANAIS DENONCENT L’ACCORD DE NORMALISATION AVEC « ISRAËL » ET DECLARENT FORMER UN FRONT UNI POUR S’Y OPPOSER

 

Plusieurs grands partis soudanais dénoncent l’accord de normalisation avec ‘Israël’ et promettent de s’y opposer

 
Des manifestations contre l'accord de normalisation ont eu lieu samedi à Khartoum.
Des manifestations contre l'accord de normalisation ont eu lieu samedi à Khartoum.
Rédaction du site

Plusieurs grands partis politiques soudanais ont annoncé leur opposition à la décision du pays de normaliser ses relations avec l’entité sioniste.

Les opposants à l’accord – annoncé vendredi dans un communiqué conjoint des États-Unis, d’Israël et du Soudan – ont déclaré qu’ils formeraient un « front unifié » contre cette normalisation.

Parmi eux se trouvent le plus grand parti du pays, le Parti Oumma – un parti politique islamique centriste – ainsi que le parti Baas et le Parti du Congrès national.

Le chef du Parti Oumma, l’ancien Premier ministre Sadiq al-Mahdi, a notamment critiqué samedi l’annonce de la normalisation des relations avec ‘Israël’, ont rapporté les médias israéliens.

Des manifestations contre l’accord ont également eu lieu samedi à Khartoum. Lors d’une de ces manifestations, un drapeau israélien a été brûlé et les protestataires ont scandé « allez (brûler) en enfer » et « non à la normalisation avec Israël », selon le Guardian.

Khartoum et Tel Aviv ont convenu de normaliser leurs relations, sous l’égide du président Donald Trump qui a retiré le Soudan de la liste des pays soutenant le ‘terrorisme’.

https://french.almanar.com.lb/1909437

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire