SOUDAN : LE COUP DE FORCE POUR OU CONTRE L'AXE US-"ISRAËL"?

tourtaux-jacques Par Le 25/10/2021 1

Dans SOUDAN

Soudan: coup de force pour ou contre l'axe US-Israël?

Au Soudan, le refus d’entrer dans un conflit avec son voisin éthiopien, le refus d’installer une représentation diplomatique de l’entité israélienne, rejet de l’adhésion d’Israël en tant qu’observateur au sein de l’Union africaine. Décidément, ces derniers mois, le Soudan s’est attiré les foudres de l’axe US-Israël. Et maintenant, le Soudan en paie le prix fort !

Des membres du gouvernement de transition du Soudan et d'autres dirigeants civils ont été arrêtés alors que des informations font état d'un coup d'État militaire.

Le Premier ministre Abdallah Hamdok fait partie des personnes qui auraient été assignées à résidence par des soldats non identifiés.

L'armée n'a pas fait de commentaire, mais les groupes pro-démocratie ont appelé à des manifestations de rue.

Les dirigeants militaires et civils sont en désaccord depuis que le dirigeant Omar el-Béchir a été renversé il y a deux ans et qu'un gouvernement de transition a été mis en place.

On ne sait toujours pas qui est à l'origine de ces arrestations avant l'aube.

Une déclaration du ministère de l'information sur les réseaux sociaux indique que les arrestations ont été effectuées par des "forces militaires conjointes" et que les personnes arrêtées sont détenues dans "un lieu non identifié".

Selon les médias mainstream, on voit de plus en plus de divisions s’installer au sein de la population soudanaise, les « pro-militaires » ou encore les « pro-civils » ou plutôt les « pro-démocraties ». Mais ce qui semble plutôt être le reflet de la réalité, c’est une division entre pro-Occidentaux et prosouveraineté du Soudan.

En effet, certains membres du gouvernement de transition ont effectivement fait part de cette réalité, tout comme le Premier ministre éthiopien qui en avait fait part, certains éléments du gouvernement soudanais travaillent pour la défense des intérêts de l’Occident, notamment en tentant de créer un conflit armé dans la région.

Reste à savoir qui défend la souveraineté du pays ou qui est pour les ingérences occidentales.

Concernant les événements de ce matin au Soudan, l’émissaire américain pour la Corne de l’Afrique, Jeffrey Feltman, a directement condamné les événements au Soudan.

Les États-Unis se sont dits "profondément inquiets" par les annonces d'arrestations de dirigeants civils au Soudan par des forces militaires.

Ces annonces d'une prise de pouvoir par les militaires vont "à l'encontre de la déclaration constitutionnelle (qui régit la transition dans le pays) et des aspirations démocratiques du peuple soudanais", a tweeté l'émissaire américain pour la Corne de l'Afrique, Jeffrey Feltman.

Ce qui donne l’impression que Washington est réellement inquiet de la perte de son emprise dans la Corne de l’Afrique. Une affaire à suivre de près.

Actuellement, cette situation est visible dans plusieurs régions de l’Afrique, notamment en Afrique de l’Ouest. Les coups d’État des déstabilisations en tout genre et des assassinats ont visiblement été relancés en Afrique. Il n’y a que l’union des Africains qui peut venir à bout de l’emprise des néo-colons sur le continent africain, et ce, peu importe la région.

http://french.presstv.ir/Detail/2021/10/25/669234/Soudan-%C2%A0coup-de-force-pour-ou-contre-l-axe-US-Isra%C3%ABl-

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Tourtaux

    1 Tourtaux Le 26/10/2021

    Attendons d'y voir plus clair car le peuple était très mobilisé lors des manifs précédentes et il ne va pas rester les bras croisés.

Ajouter un commentaire