150 DEMINEURS RUSSES POUR SECURISER PALMYRE

Par Le 16/03/2017 0

Dans SYRIE

150 démineurs russes à Palmyre ; l’armée poursuit sa progression

 Depuis 3 heures  16 mars 2017

soldat_drapeau

 Moyent-Orient - Syrie

Rédaction du site

demineurs_russes_tadmorLibérée de Daesh pour la deuxième fois en un an, Tadmor (Palmyre) sera sécurisée de nouveau par des démineurs russes qui débarrasseront et la ville et les ruines de la cité antique des mines posées par les terroristes.

Selon le ministère russe de la Défense cité par l’agence russe Sputnik, une unité de 150 démineurs et une brigade cynophile russes ont été déployés sur place à Tadmor.

Les démineurs doivent en premier lieu déminer les routes menant à diverses infrastructures comme les hôpitaux et les centrales d’alimentation en eau et électricité. Puis ils passeront à la cité antique.

militaires_syriens_tadmorEntretemps, l’armée gouvernementale syrienne poursuit sa progression dans de la région de la chaîne de montagnes Al-Mazar, située à 15 kilomètres à l’est de Palmyre, dans le centre du pays.

Selon l’agence officielle Sana, elle est parvenue à en chasser ce jeudi les extrémistes de Daech, et elle a réussi à prendre le contrôle de plusieurs parcs de véhicules. L’opération a permis d’éliminer au total des dizaines de terroristes de Daech, a déclaré l’interlocuteur de l’agence.

Selon Média de guerre, l’armée avait auparavant pris le contrôle d’une citadelle historique, Al-Hary, située à 9 km au nord-est de Tadmor ainsi que la région de Wadi-Ahmar à l’Est de Tadmor.

L’armée syrienne avait annoncé le 2 mars avoir libéré la ville historique de Palmyre avec l’appui de l’aviation russe. Les terroristes de Daesh, qui s’étaient emparés de la ville historique en décembre 2016 après en avoir été chassés une première fois en mars de la même année, ont à nouveau été défaits par les forces syriennes et russes et leurs alliés.

Sources : Sputnik, Sana ; Média de guerre

http://french.almanar.com.lb/305336


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire