A ALEP 14 MARTYRS ET PLUS DE 50 BLESSES LORS D'ATTAQUES TERRORISTES

Par Le 05/04/2016 1

Dans SYRIE

Quatorze martyrs et plus de 50 blessés dans des attaques terroristes contre Alep

Obus
 

Alep/ Quatorze personnes sont tombées ce matin en martyr, alors que plus de 50 autres ont été blessées dans une nouvelle violation de la cessation des hostilités, commise par les réseaux terroristes, en visant à des dizaines de rouquettes et d’obus le quartier de Cheikh Maqsoud dans la ville d’Alep.

Des sources civiles ont fait noter au correspondant de SANA, que des réseaux terroristes, qui s’abritent dans des quartiers voisins, avaient tiré des dizaines de rouquettes et d’obus sur le quartier de Cheikh Maqsoud, ce qui avait fait 14 martyrs et plus de 50 blessés.

Les sources ont ajouté que les attaques avaient aussi causé des dégâts matériels considérables dans les maisons et les biens des habitants.

Bulletin français

http://sana.sy/fr/?p=58238


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • hamid benzekri

    1 hamid benzekri Le 05/04/2016

    [u][/u]Debout, même la nuit…
    Face à cette médecine qu’on dégrade
    Face à cet enseignement qu’on brade
    Face à ce niveau de vie qu’on baisse
    Face à cette dignité qu’on rabaisse
    Face à ce capital qu’on valorise
    Face à ce salaire qu’on dévalorise
    Face à ces patrons qu’on divinise
    Face à ces salariés qu’on méprise
    Face à cette opulence qui s’affiche et se banalise
    Face à cette pauvreté qui se multiplie et cette charité qui s’institutionnalise
    Face à ces personnes qu’on déprime
    Face à ces rebelles qu’on réprime
    Face à ces vies qu’on supprime
    Face à ces guerres qu’on vénère
    Face à ces armes qui prospèrent
    Face à ces vies fauchées qu’on enterre
    Face à ces morts qu’on déterre
    Face à cette nature qu’on dénature
    Face à cet idéal humain qu’on caricature
    Face à cette jeunesse qu’on sacrifie
    Face à tous ces êtres qu’on « crucifie »
    Face à ces vies privées qu’on espionne
    Face à ce monde qu’on empoisonne…
    Si vous êtes encore vivants : secouez-vous !
    Publié dans Lutte des classes sous le titre SI VOUS ETES ENCORE VIVANTS le 29 octobre 2013…
    Et toi, tu as choisi de te tenir debout jusqu’au bout ;
    Debout, même la nuit sans rien réclamer pour toi ;
    Refusant la médiocrité et exigeant le meilleur pour tous…


    Hamid Benzekri, le 5/04/2016

Ajouter un commentaire