ALEP/KEFRAYA/FOUA : DERNIERE MISE EN GARDE

Communiqué des forces coalisées de l’armée syrienne sur l’opération d’évacuation

Sun Dec 18, 2016 7:22PM

Un bus incendié par les individus armés près de Foua et de Kefraya, à Idlib, le 18 décembre 2016. ©Reuters

Un bus incendié par les individus armés près de Foua et de Kefraya, à Idlib, le 18 décembre 2016. ©Reuters

En Syrie, le commandant des forces coalisées de l’armée syrienne a réagi aujourd’hui, dimanche 18 décembre, aux récents incidents qui se sont produits au cours de l’opération d’échange des terroristes à Alep avec les civils à Foua et à Kefraya.

Il a rendu public un communiqué, dont une copie a été remise à l’agence de presse Tasnim.

1. Une série de contacts diplomatiques entre les représentants de Russie, de Syrie et les groupes soutenus par la Turquie, tels que Jaysh a-Fatah et Ahrar al-Cham, a donné lieu à un accord d’échanges qui aurait dû être appliqué aujourd’hui.

2. Cet accord prévoit l’échange de malades, de blessés et de personnes âgées, habitant à Kefraya et à Foua, avec les terroristes et leurs familles qui habitent à Alep-Est. Ces deux opérations d’évacuation doivent se faire en même temps.

3. Cet accord a été conclu faute d’attention de la communauté mondiale et des organisations humanitaires envers les droits des habitants de Foua et de Kefraya, qui sont depuis longtemps assiégés.

4. Nous sommes passés à l’action afin de prévenir l’échec du premier accord et d’empêcher tout conflit entre les habitants de Foua et de Kefraya et les groupes armés. Nous avons été obligés de faire revenir les groupes armés et leurs familles à Alep-Est pour sauver la vie des civils, car l’éthique nous empêchait d’arrêter les personnes dont nous avons garanti la sécurité.

5. Nous avions l’un des chefs les plus importants des groupes terroristes. Personne n’a nui aux individus armés. Nous les avons seulement fait revenir à Alep, car nous agissons conformément aux principes éthiques et moraux.

Cela dit :

1. Les individus armés ont bloqué l’arrivée des bus à Foua et à Kefraya et ils ont incendié cinq bus alors que ces personnes et les parties internationales qui les soutenaient avaient assuré la sécurité de ces véhicules. Cet acte est un acte inhumain, injuste et criminel qui prouve comment les groupes armés négligent la sécurité et la dignité des civils.

2. Nous avons la ferme conviction que les complots des terroristes sont loin de nous toucher. Pour nous, ces complots puisent dans les tentatives des pays qui soutiennent les terroristes. Nous les appelons à remplir leurs engagements. Nous annonçons que les individus armés ne pourront pas sortir d’Alep avant que les civils ne sortent de Foua et de Kefraya. Tout retard en ce sens est dû au manquement des groupes armés à leurs engagements.

3. Nous respectons ce que nous disons et nous tenons les promesses que nous faisons. Les pays qui soutiennent les groupes armés ont toujours la chance de remplir leurs engagements.

http://presstv.com/DetailFr/2016/12/18/499472/Syrie-Foua-Kefraya-Alep-vacuation-communiqu-terroristes


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire