ALEP : L’ARMEE DECIDEE A DELOGER LES TERRORISTES

  • Par
  • Le 26/11/2016
  • Commentaires (0)
  • Dans SYRIE

Avancée de l’armée syrienne à Alep, selon l’AFP. L’armée décidée à déloger les terroristes

 Depuis 24 heures  25 novembre 2016

bataillon122_alep

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

 

Une explosion dans un dépôt d'armements du front al-Nosra dans les quartiers est d'Alep
Une explosion dans un dépôt d’armements du front al-Nosra dans les quartiers est d’Alep

L’armée syrienne a encore gagné du terrain vendredi dans les quartiers est de la ville, d’Alep, occupés par les rebelles depuis 2012.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), instance médiatique de l’opposition syrienne soutenue par les occidentaux et les monarchies arabes, l’armée contrôle désormais 60% de Massaken Hanano, le plus grand des quartiers contrôlés par les rebelles dans l’est d’Alep, et avance rapidement.

Si l’armée parvient à prendre Massaken Hanano, elle pourrait avoir dans sa ligne de tir le quartier voisin de Sakhour, ce qui lui permettrait de couper le secteur rebelle en deux, en isolant le nord du sud.

bataillon122_alep00Les combats et les bombardements se poursuivaient vendredi matin dans le secteur rebelle où la majeure partie de la population estimee à quelque 200 mille est prise en otage

« C’est devenu dangereux et difficile de sortir dans les rues à la recherche de nourriture à cause de l’intensité des bombardements », témoigne Abou Raed, 50 ans, du quartier de Ferdous, rapporte l’AFP.
L’armée syrienne: chasser les criminels

L'appel de Jaïsh al-Fateh, dérétant une énième mobilisation générale des milices d'Alep
L’appel de Jaïsh al-Fateh, dérétant une énième mobilisation générale des milices d’Alep

Pour sa part l’armée syrienne a répondu à la décision prise par les sponsors des terroristes en Syrie, lors de la rencontre sécuritaire qui a eu lieu durant la semaine écoulée en Turquie.

En présence de représentants turcs, saoudiens américains et de ceux de Jaïsh al-Fateh, coalition des milice  proches d’Al-Qaïda, dont le front al-Nosra, sa branche armée officielle, il a été décidé que ce dernier ne devrait pas sortir des quartiers est d’Alep.

« Cette réunion prouve encore une fois que les Etats qui prétendent veiller à la vie des civils sont des partenaires à part entière dans leur mort et dans les destructions causées. Et leur propos de compassion pour les vies humaines ne sont que des mensonges », a déploré l’armée syrienne dans un communiqué publié par Média de guerre, instance médiatique de la Résistance en Syrie.

Et le texte d’ajouter : « il est grand temps que l’émissaire de l’Onu pour la Syrie Staffan de Mistura se révolte et dise la vérité, pour ne pas être un simple exécuteur de la politique de ces comploteurs».

« Notre décision est le rejet totale de la situation actuelle des civils pris en otage par les miliciens dans la partie assiégée d’Alep et nous saurons que faire avec l’ampleur des menaces, dont la moindre des réactions sera de tenter de chasser des terroristes takfiristes criminels d’Alep, le plus tôt possible », a conclu l’armée syrienne .

Le communiqué de l'armée syrienne
Le communiqué de l’armée syrienne

A l’issue de cette rencontre, une énième mobilisation générale a été décrétée par Jaïsh al-Fateh pour les milices en Syrie.

Source: Divers

       

http://french.almanar.com.lb/115256


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire