ALEP : UNE NOUVELLE OFFENSIVE LANCEE PAR LES TERRORISTES REPOUSSEE SUR TOUS LES AXES

  • Par
  • Le 28/10/2016
  • Commentaires (0)
  • Dans SYRIE

Alep : nouvelle offensive lancée par Jaïsh al-fateh repoussée sur tous les axes

 Depuis 1 heure  28 octobre 2016

Une selfie des soldats syriens avant le lancement de la bataille ce vendredi
Une selfie des soldats syriens avant le lancement de la bataille ce vendredi

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

Rédaction du site

alep_bataille1La ville d’Alep, et plus précisément les quartiers loyalistes fait l’objet d’un assaut d’une grande densité lancé par la coalition des milices takfiristes Jaïsh al-Fateh.

Les combats battent surtout leur plein sur le front ouest et sud-ouest, entre l’armée syrienne et les autres milices, indique le correspondant de la chaine satellitaire al-Mayadeen. La branche d’Al-Qaïda en Syrie, le front al-Nosra (rebaptisé front Fateh al-Sham), ainsi que Ahrar al-Sham forment l’essentiel de cette coalition soutenue par la Turquie et le Qatar et couverte par les Etats-Unis et la France.

Ils ont bombardé sans merci les quartiers loyalistes d’Alep, et plus précisément Halab al-Jadida (New Aleppo) et Jamiyat al-Zahra. Il y a eu 7 tués dans les rangs de la population, selon al-Mayadeen.

La bataille a été déclenchée à six heures du matin (heure locale) en faisant avancer en premier, comme de coutume, les véhicules piégés.

Elle s’est centrée sur les axes du projet 1070, et des deux collines Tal-Bazoo et Tal al-Rakham, conquises par les forces gouvearmee_bataille_alep00rnementales et leurs alliés la semaine passée.
Les sites de propagande des rebelles ont parlé d’une bataille baptisée « la Grande épopée d’Alep ».

Les miliciens retranchés dans les quartiers est d’Alep ont bombardé l’aéroport international d’Alep à l’aide de 20 missiles Grad.

avion_turcParallèlement à cette bataille, des avions de combats turcs ont tenté de pénétrer l’espace aérien syrien, mais ils ont du rebrousser chemin après des mises en garde syrienne et russe, a révélé l’agence russe Sputnik.

Le 20 octobre dernier, l’armée syrienne a menacé dans un communiqué de bombarder les avions turcs s’ils violent l’espace aérien syrien.

Citant une source militaire, l’instance de la Résistance en Syrie, Média de guerre a pour sa part fait état d’un assaut qui a été repoussé sur tous les axes d’Alep.

Aucune percée n’a été opérée par les miliciens en direction d’Alep, ont assuré plusieurs sources, dont Média de guerre, alors que les miliciens ont tenté d’avancer en direction de Midane, al-Bohouth, la banlieue d’Assad. Il est question de lourdes pertes de leur côté. Les sites de coordinationchar_syrien

Des chars et des véhicules équipés ont été réduits en miettes. La densité des combats a baissé dans l’après-midi. Les sites de coordination des rebelles vont état de 25 tués dans les rangs des insurgés et de plusieurs dizaines qui ont été faits blessés.

Selon le correspondant d’al-Mayadeen, cet assaut diffère de celui qui avait été lancé le mois dernier du fait que le nombre de ses assaillants est nettement inférieur. Lors de la bataille précédente qui s’était soldée par un échec, plus d’un millier de miliciens avaient péri.

Les sites de propagande de coordination des rebelles ont répandu une rumeur selon laquelle des combattants du Hezbollah ont été faits prisonniers. Ce qui est totalement mensonger, d’après Média de guerre.

Source: Divers

http://french.almanar.com.lb/69144


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire