BATAILLE D'IDLIB : DES DIZAINES D'ENFANTS KIDNAPPES PAR LES TERRORISTES

  • Par
  • Le 28/08/2018
  • Commentaires (1)
  • Dans SYRIE

Bataille d’Idleb : enfants kidnappés et redéploiement US en Irak

 Depuis 1 heure  28 août 2018

casques_blancs2

 Moyent-Orient - Syrie

 

Alors que les sources russes ont annoncé attendre d’ici 48 heures une attaque chimique à Idlib, attaque qui devrait fournir l’alibi nécessaire à une frappe américaine d’envergure contre l’armée syrienne et ses alliés, plusieurs enlèvements d’enfants viennent de se produire à Idlib. Des sources syriennes confirment le kidnapping des dizaines d’enfants ces derniers jours par les terroristes retranchés à Idlib.

Ce qui a soulevé de vives inquiétudes quant à leur sort au moment où les terroristes soutenus par les occidentaux se préparent, selon les informations fournies par le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, pour une nouvelle mise en scène de l’attaque chimique. Dans la foulée, les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne ont menacé la Syrie d’action militaire d’envergure si une telle attaque venait à avoir lieu.
La chaîne libanaise al-Mayadeen revient sur la disparition des dizaines de mineurs à Idlib, enlevés par les terroristes d’Al-Nosra et des groupes terroristes liés à Ankara et à Riyad. Les enlèvements ont eu lieu pour la plupart au nord-est de la Syrie où sont positionnés les groupes terroristes à savoir dans la banlieue ouest d’Alep ainsi que dans les régions de Zaraya et de Turmanin. Ces enlèvements d’enfants ont également eu lieu dans les camps des réfugiés contrôlés par les terroristes qui se revendiquent d’Ankara.

Le cas de trois enfants d’une même famille disparus dans le village de Turmanin en banlieue ouest d’Alep, est le dernier d’une série d’enlèvements d’enfants qui agite la Syrie depuis ces derniers temps.

Selon les sources bien informées le groupe terroriste du Front al-Nosra et ses affiliations ont également procédé à de vastes arrestations à Idlib visant des jeunes et cela, sous de fausses accusations.

« Les terroristes sont apparemment inquiets de présumés liens des jeunes avec le gouvernement syrien», ont confié les sources à al-Mayadeen. À vrai dire, il s’agirait d’une chasse aux sorcières.
Parallèlement à ces préparatifs, des informations font état du déploiement des forces américaines en Irak, non loin des frontières avec la Syrie. Il s’agirait d’un déploiement inattendu dans la province d’al-Anbar qui s’expliquerait par la nouvelle donne à Idlib.

Source: Parstoday

https://french.almanar.com.lb/1019977


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Tourtaux
Hocine Dergaoui
l'Iran et le Hezbollah devront répondre fermement aux menaces des mercenaires US et le royaume Uni et la France même si la Russie n'est pas d'accord.

Ajouter un commentaire