DAMAS DOUBLEMENT TOUCHEE PAR UN BOMBARDEMENT ET UN ATTENTAT SUICIDE

La capitale syrienne doublement touchée : bombardement israélien via des F-35 et attentat suicide

 Depuis 2 heures  13 janvier 2017

aeroprt_mazze_bombardement

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

Rédaction du site

aeroport_mazze_bombardementL’entité sioniste est de nouveau entrée en action en Syrie dans la nuit de jeudi à vendredi.

Vers 00H25, la base militaire de Mazzé, située à 8 km au sud-ouest de Damas qui a été en proie à des explosions dont l’intonation a été entendue dans toute la capitale. Des bombardements », selon la télévision d’Etat syrienne.

D’après Media de guerre, ce sont des avions de l’ennemi israélien qui l’ont perpétré depuis le nord du lac de Tabarayya (Tiberiade) , sans entrer dans l’espace aérien syrien. Les roquettes ont atterri sur le site de l’aéroport. Un incendie s’y est déclaré.

Selon l’AFP, son correspondant sur place a aussi entendu ces explosions, soulignant qu’un large feu était visible au sein même de la base militaire et que la fumée était visible depuis la capitale.

Aucun bilan n’était encore disponible vendredi matin.
L’armée syrienne a accusé Israël de l’attaque et a mis en garde Tel Aviv contre les conséquences de ce geste.

L’aéroport est une base aérienne stratégique majeure, utilisée principalement par la garde républicaine syrienne, corps d’élite chargé de protéger la capitale. Elle a servi de base pour bombarder des secteurs qui étaient autrefois tenus par les rebelles dans la banlieue de Damas.

Des F-35 pour la première fois

Une source militaire a indiqué pour l’agence russe Sputnik que les dépôts de carburants ont été frappés au moyen de 8 missiles téléguidés. Ils auraient été tirés « à partir des appareils F-35 », les derniers cris des bombardiers américains récemment livrés à Israël et qui seraient entrés en action pour la première fois.

Troisième attaque en moins de deux mois

kfarsousse_attentat2Quelques heures auparavant, la capitale syrienne était en proie à un attentat suicide. Au début de la soirée, deux kamikazes se sont fait exploser Kafar Soussa, à proximité du club sportif, a indiqué Média de guerre, instance médiatique de la résistance en Syrie.

Les deux hommes qui portaient des ceintures explosives étaient poursuivis par les forces de sécurité. Avant de les activer, ils ont ouvert le feu dans tous les sens, indique le media russe RT.

kfarsousse_attentat1Il y a eu 10 tués, dont 6 soldats et 17 blessés.

C’est le troisième attentat perpétré dans ce quartier en deux mois : en décembre 2016, deux attentats près des agences de sécurité ont été perpétrés à deux moments différents, et coûté la vie à plus de 40 personnes.

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/192146


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire