DES BUS ENTRENT A ALEP, LES TERRORISTES S’AFFRONTENT. 5 BUS SONT INCENDIES

  • Par
  • Le 18/12/2016
  • Commentaires (0)
  • Dans SYRIE

Des bus entrent à Alep, les terroristes s’affrontent

 Depuis 3 heures  18 décembre 2016

Des bus entrent à Alep
Des bus entrent à Alep

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

Rédaction du site

Des bus ont commencé à entrer ce dimanche dans certains quartiers de la ville syrienne d’Alep en vue de la reprise de l’évacuation de terroristes et de leurs familles interrompue depuis vendredi, rapporte l’agence de presse officielle syrienne Sana.

« 25 bus ont commencé à entrer dans les quartiers de Zabdiyé, Salaheddine, al-Machad et al-Ansari dans l’est d’Alep sous la supervision du Croissant-Rouge et du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour faire sortir ceux qui restent des terroristes et de leurs familles », a indiqué l’agence.
Le correspondant de Sana a souligné que 50 bus supplémentaires entreront dans les prochaines heures dans la dernière enclave de terroristes, parallèlement à l’arrivée d’un nombre de bus qui transporteront des blessés et des civils de Foua et Kafraya à la ville d’Alep.
Affrontements entre les terroristes

Des bus en feu
Des bus en feu

Mais alors que l’accord était en cours d’exécution, des affrontements ont éclaté entre des miliciens terroristes du front al-Nosra et Ahrar elCham aux confins de Kafraya et Foua assiégés. Des affrontements dus à des divergences au sujet de l’évacuation de civils.

Cinq bus devant transporter les habitants des deux villages ont ainsi été brulés.

L’évacuation a été entamée jeudi avant d’être suspendue après la violation de l’accord par les groupes terroristes qui ont fait sortir certains prisonniers et des armes lourdes, dont des missiles américains TOW.

Samedi, les groupes terroristes ont lancé des roquettes et leurs snipers ont visé les bus dans la région de Ramoussa. Ils ont pilonné également le passage Baqlo que devaient emprunter des dizaines de bus pour évacuer des civils et des blessés de Foua et Kafraya. Ce qui a obligé les bus à rebrousser chemin et à prendre la route  de la province d’Alep de l’Ouest.
Source: Sana, AlManar, AFP

Source: Divers

http://french.almanar.com.lb/152704

 


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire