ECHEC D'UNE TENTATIVE D'INFILTRATION DE DAECH DE L'AEROPORT DE DEIR EZZOR

Syrie : Avortement d’une tentative d’infiltration de Daesh près de l’aéroport de Deir Ezzor, contrôle de l’autoroute d’Alep/al-Bab

 Depuis 5 heures  2 février 2017

FORCESYRIENNE

 Moyent-Orient - Syrie

Des unités de l’armée arabe syrienne se sont violemment accrochées ces dernières heures avec des groupes terroristes affiliés au groupe takfiro-wahhabite Daesh, qui attaquaient de nombreux points militaires à la périphérie de l’aéroport de Deir Ezzor et de la brigade de Ta’mine au sud de la ville, a révélé le correspondant de Sana dans le gouvernorat.

« Les accrochages s’étaient soldés par l’avortement de l’attaque des terroristes de Daesh, la neutralisation de nombreux d’eux et la destruction de leurs armes et munitions », a-t-on ajouté de même source.

Libération de plus de 32 localités et fermes dans la banlieue d’Alep

commandementPour sa part, le Commandement général de l’armée et des forces armées a annoncé que 32 localités et fermes avaient été sécurisées, dans l’opération militaire menée par l’armée arabe syrienne contre le réseau terroriste Daech dans la banlieue nord-est d’Alep.

Dans un communiqué, dont une copie est parvenue à SANA, le Commandement général de l’armée a fait noter que des unités de l’armée arabe syrienne, en collaboration avec les forces d’appui et alliées, avaient libéré plus de 32 localités et fermes d’une superficie totale de 250 km2 et sécurisé l’autoroute d’Alep/al-Bab de 16 km de longueur.

Et d’ajouter :  « les unités de l’armée avaient réussi, lors de cette opération anti-Daesh menée depuis 20 jours, d’attaquer les positions des terroristes les plus compliquées, de désamorcer des centaines de charges et d’engins explosifs et de détruire des dizaines de tunnels de Daesh ».

Le Commandement général a en outre fait noter que ce nouveau succès constitue une plate-forme pour développer et accentuer les opérations militaires contre Daesh et élargir les zones que l’armée arabe syrienne contrôle dans la banlieue d’Alep.

L’armée syrienne déloge des terroristes dans la région d’Homs

soldatsyrieEt puis à Homs, dans le sud-est du pays les troupes gouvernementales syriennes ont repris aux terroristes de nouveaux territoires situés dans l’est de cette province, a dit à Sputnik un responsable militaire.

Un responsable militaire a communiqué à Sputnik que l’armée syrienne était arrivée à prendre le contrôle de plusieurs positions dans la partie orientale de la province syrienne de Homs, dans le sud-est du pays.

« Les unités de l’armée syrienne et les forces alliées ont mené une opération militaire éclair au sud et au sud-ouest de l’aéroport at-Tirouf et à l’ouest de Palmyre, dans les environs de Mazraa- Fidda, Bir-Fridda et les ruines (du château) de Qasr al-Hayr al-Gharbi. L’offensive a été appuyée par l’artillerie et l’aviation », a-t-il confié à Sputnik.

La source a également souligné que l’opération réussie avait permis à l’armée de prendre le contrôle de Qasr al-Hayr al-Gharbi, de Mazraa- Fidda et de Bir-Fridda.

Au cours de l’opération, les militaires syriens ont détruit des véhicules ennemis, tué et blessé des dizaines de terroristes. Les troupes gouvernementales n’ont subi aucune perte.

Mercredi, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a annoncé que depuis le 1er janvier, l’armée syrienne avait délogé les terroristes de Daech de 29 villes et villages, soit une superficie de près de 913 kilomètres carrés.

Source: Divers

http://french.almanar.com.lb/228468


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire