GUERRE "ISRAËL"-GAZA : LA SURPRISE SYRIENNE ?

tourtaux-jacques Par Le 13/05/2021 0

Dans SYRIE

Aéroport T4, base d'attaque au drone syrienne contre Israël ?

Thursday, 13 May 2021 6:14 PM  [ Last Update: Thursday, 13 May 2021 6:11 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

L'aéroport militaire syrien T4, situé dans la province de Homs (centre du pays). ©Google Earth

1 600 missiles et roquettes en 4 jours de combat, plus les deux premiers raids aux drones palestiniens, le premier ayant visé l'aéroport de Ramon à Eilat et le second le pipeline Ashkelon-Eilat. En effet, le communiqué des brigades Qassam qui évoque le premier recours de la Résistance palestinienne au drone kamikaze affirme qu'il s'agit de drone Shahab et commente les images qui envahissent depuis 48 heures la toile. Celles-ci présentent une redoutable similitude avec celles tournées il n'y a pas si longtemps par les satellites israéliens au-dessus de Djeddah, Buqaiq, Khamis... soit, ces sites d'Aramco saoudien visé superbement dès 2019 par Ansarallah. Depuis septembre 2019, l'entité sioniste dit travailler d'arrache pied à l'effet de contrer les drones ennemis. Des armes à laser au Dôme de fer optimisés, Tel-Aviv a à son actif tous les coups de bluff possible en la matière. Or la double attaque au missile de croisière-drone contre Ramon et le site gazier à Ashkelon a prouvé à quel point Israël bluffait. Face à l'extraordinaire précision de ces engins dont un seul a coupé le flux du pétrole à Ashkelon et poussé à la fermeture du gisement Tamar et à la fuite de Chevron et des Emiratis, la sanglante campagne de frappe sioniste avec son terrifiant cortège d'enfants palestiniens massacrés a l'air daté.  

Et les nuées de drones palestiniens, à quand leur dévoilement ?

Et bien, le 21 avril, Israël a assisté incrédule au tir du premier missile tactique syrien qui tout comme le drone Shahab ou le missile Ayach-250, a brisé la DCA sioniste.

Il a alors crié au loup prétendant que c'était un SA-5 errant. Cette contre-vérité risible aux yeux des experts a été reprise par les généraux US qui ont prétendu qu'entre la Syrie et Israël il n'y aura pas de guerre. En est-on sûr ? 

Il y a peu la Russie de Poutine qui n'a plus beaucoup intérêt à ménager Israël, s'est retiré de la base T4 à Deir ez-Zor, base que plus d'un dit avoir été remise aux iraniens. Cette même Russie de Poutine a pour le reste offert la protection de ses S-400 et S-300 pour que les vols militaires iraniens décollent de Hmeimim à destination de T4.

Israël a-t-il une quelconque idée de ce à quoi pourrait ressembler une première frappe aux nuée de drones Ababil ou Mohajer contre ses sites gaziers, ses infrastructures ? A Ashkelon et à Beer Sheva, des missiles tactiques ont déjà fait couper le courant. Il n'y a aucune raison pour qu'il n'en soit pas autant au Golan en Galilée à Haïfa.

Après tout l'Etat syrien a plus d'une raison de vouloir lancer ses essaims de drones contre Israël... C'est moins chers que les missiles, c'est bourré de potentiels de cyber guerre, c’est littéralement génial. 

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, qui s’était rendu à Damas pour rencontrer des responsables syriens, a annoncé  mercredi la volonté de l'Iran de surveiller l'élection présidentielle syrienne. Mais cette contribution diplomatique pourrait avoir un arrière plan militaire.

 

Le mercredi 12 mai, une importante réunion a eu lieu à Damas dans le cadre d'un QG des opérations conjointes inter Résistance : Hezbollah, Syriens, Irakiens, Yéménites et Iraniens y étaient. 

Zarif en mission

Zarif en mission

Mohammad Javad Zarif est attendu demain à Damas pour s’entretenir avec des responsables syriens.

Concernant l'agression d'Israël contre le peuple palestinien, le ministre des Affaires étrangères a déclaré avoir discuté des derniers développements en Palestine en particulier dans la noble ville de Qods et le déclin de l'hégémonie du régime sioniste. « Malheureusement, les actions criminelles du régime sioniste, qui se sont intensifiées depuis la Journée mondiale de Qods, l'attaque contre la mosquée Al-Aqsa et dans les territoires occupés et le bombardement de Gaza, ont créé des conditions très graves dans le pays et la Syrie. La communauté internationale doit intervenir pour faire cesser la poursuite de l'agression israélienne contre le peuple palestinien », a-t-il indiqué. 

La Syrie abat un F-16 israélien!

La Syrie abat un F-16 israélien!

Raid aux missiles catastrophique 

C'est trop combatif pour un chef de diplomatie. C'est presque une déclaration de guerre...

https://french.presstv.com/Detail/2021/05/13/652576/Guerre-Israel-Gaza-la-surprise-syrienne

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire