HOPITAL ATTAQUE PAR LES TERRORISTES : LA RUSSIE DENONCE LA REACTION CYNIQUE DE LA CROIX ROUGE

Par Le 07/12/2016 0

Dans SYRIE

Hôpital attaqué à Alep : Moscou dénonce la réaction «cynique» de la Croix-Rouge

— 06 décembre 2016 

Crises Droit international Russie Syrie

 

alep-croix-rouge


Le ministère russe de la Défense a fustigé les commentaires émis par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) face au pilonnage d’un hôpital russe à Alep, qui a fait des morts parmi le personnel.

Deux médecins militaires russes sont décédés suite à des tirs d’artillerie réalisés le 5 décembre sur un hôpital situé à Alep-Est. Par la suite, le CICR a reporté la responsabilité de la mort des médecins sur toutes les parties impliquées dans le conflit syrien.

« Nous comptions sur le respect du CICR envers nos médecins à Alep et sur une condamnation des démarches des combattants de la dénommée opposition. Pourtant, nous avons entendu des commentaires cyniques qui ne sont pas dignes du statut du Comité et témoignent plutôt de son indifférence à l’égard du meurtre de médecins russes à Alep », a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a auparavant affirmé que l’attaque contre l’hôpital était « planifiée » par « ceux qui cherchaient à tenir leurs positions à Alep » en agissant « sous la tutelle de leurs sponsors étrangers ».

06.12.2016

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201612061029031321-hopital-alep-croix-rouge-russie/


L’infirmière russe blessée lors d’un bombardement à Alep est décédée

L’infirmière russe blessée lundi lors d’un bombardement de l’hôpital mobile russe dans la ville syrienne d’Alep a succombé à ses blessures, a annoncé le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

« La femme médecin grièvement blessée lors des tirs d’artillerie de l’opposition qui visaient l’hôpital du ministère russe de la Défense à Alep, a succombé à ses blessures », a indiqué M. Konachenkov.

Selon lui, les médecins ont tout fait pour sauver la vie de l’infirmière, mais ses blessures étaient trop graves.

Cela porte à deux le nombre des victimes de l’attaque contre l’hôpital mobile russe effectuée par l’opposition syrienne à Alep.

L’autre médecin russe grièvement blessé pendant le bombardement est toujours aux soins intensifs.Le porte-parole du ministère de la Défense Igor Konachenkov a antérieurement annoncé qu’une femme médecin militaire russe a été tuée et deux autres médecins blessés dans une attaque contre un hôpital militaire à Alep.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201612051029017603-femme-medecin-russe-decedee-alep/

http://arretsurinfo.ch/hopital-attaque-a-alep-moscou-denonce-la-reaction-cynique-de-la-croix-rouge/


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire