IDLIB : NIET RUSSE A LA TURQUIE !

La Russie n’accepte pas "l'absurde proposition turque"

Tue Feb 25, 2020 11:35AM

Ankara souhaite maintenir Idlib à l’écart des opérations antiterroristes. ©Farsnews

Ankara souhaite maintenir Idlib à l’écart des opérations antiterroristes. ©Farsnews

La Russie se moque de l'ultimatum turc: Elle a fermement rejeté la proposition de la Turquie de maintenir la ville d'Idlib à l'écart des opérations antiterroristes de l'armée syrienne.

Alors que la Turquie a annoncé ce mardi 25 février qu'une délégation de la Russie arriverait à Ankara demain pour examiner sur la question syrienne d'Idlib, al-Qods al-Arabi citant des sources dignes de foi a affirmé que les négociations marathon de hauts responsables russes avec leurs homologues turcs sur Idlib "ont échoué" la partie russe ayant rejeté la proposition de la Partie turque.  

Idlib: 1er revers des officiers turcs/Otan

Idlib: 1er revers des officiers turcs/Otan

L’armée syrienne a réussi à repousser une offensive de terroristes pro-turcs, jeudi 20 février, dans la province d’Idlib.

La Turquie qui n'a pas respecté ses précédents accords sur Idlib (tels que l'accord d'Astana ou l'accord de Sotchi) et manqué à ses obligations, a laissé entendre lors de négociations avec la Russie que la ville d'Idlib (le chef-lieu de la province d'Idlib) à proximité de laquelle se trouve actuellement l’armée syrienne est en dehors du champ des opérations militaires syro-russes, qui se déroulent actuellement dans le nord-ouest de cette province! 

Selon le rapport, la principale demande "illégale" de la Turquie est de "garder la ville d'Idlib hors de la bataille militaire afin que les affrontements s'arrêtent avant que la ville de Saraqib ne soit atteinte". Mais le ministre russe de la Défense, Sergei Choïgou, s'est fermement opposé à la proposition.

« Des sources ont déclaré qu'après le rejet de cette proposition, la Turquie a proposé une alternative, suggérant que la ville d'Idlib reste sous le contrôle de patrouilles conjointes russo-turques sans l’intervention des forces syriennes. La réponse a été encore non. 

La Turquie, en revanche, ne prête pas attention aux opérations militaires russes et syriennes dans le sud de cette province où sont situées les villes de Eriha, Jisr al-Choghour, Jabal al-Zawiya, et l'autoroute Alep-Lattaquié M4, et pourtant l’équipe négociatrice russe l’a également rejeté disant que la province d’Idlib et son sud sont deux questions différentes et qu’il ne faut pas les mettre dans le même panier.

Les Russes auraient prudemment donné un feu vert provisoire à une ligne frontalière entre Idlib et la Turquie à quelques kilomètres du champ des opérations militaires de l’armée syrienne afin que les terroristes et leur famille puissent s’en retirer. 

Idlib: la royale surprise irano-russe?

Idlib: la royale surprise irano-russe?

Saraqib bientôt libérée, nouveau corridor énergétique à la portée de la Résistance et de la Russie?

http://french.presstv.com/Detail/2020/02/25/619484/Syrie-Russie-Turquie-terroriste-Idlib-terroristes


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire