L’ARMEE PRETE A ENTRER A AL-BAB, LIBERE UN 16e QUARTIER. 647 TERRORISTES SE RENDENT

  • Par
  • Le 30/11/2016
  • Commentaires (0)
  • Dans SYRIE

L’armée syrienne : sur le point d’entrer à Al-Bab, libère un 16e quartier d’Alep, et 630 miliciens

 Depuis 1 heure  30 novembre 2016

aleppins_fuite_est2

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

Rédaction du site

carte_albab2Selon les informations reçues par un journaliste de Sputnik, l’armée syrienne se trouve désormais à trois kilomètres de la ville stratégique d’Al-Bab occupée par Daesh et convoitée par les forces turques.

« Les forces gouvernementales syriennes font des progrès significatifs dans la libération d’Al-Bab. L’armée syrienne, soutenue par l’aviation russe et syrienne, a libéré la plupart des agglomérations situées à l’ouest d’Al-Bab », a indiqué Sputnik.

Cette ville conquise par la milice wahhabite terroriste depuis 2014 se trouvait dans la ligne de mire de l’offensive turque Bouclier de l’Euphrate.
L’avancée des troupes turques escortées par les miliciens de l’Armée syrienne libre (ASL) a été freinée à 10 km de la ville par les bombardements effectués par l’aviation militaire syrienne sur les positions de l’ASL et par l’approche des forces gouvernementales syriennes vers la frontière de la ville.

Elle se trouve également dans le collimateur des milices kurdes des Forces démocratiques syriennes, et des Unités de protection du peuple (YPG), qui avancent elles aussi en provenance d’Afrin et de Manbij : leur but étant d’unir les cantons kurdes d’Afrin et de Kobané (Aïn al-Arab).

Toujours selon l’agence russe, l’armée syrienne a en outre réussi à libérer de Daesh le village d’Azrak qui avait subi une attaque aérienne des troupes turques la semaine dernière. Des affrontements violents se déroulent toujours aux abords du village. 23 terroristes de Daesh ont été éliminés.

Le 16ème quartier libéré  

Les Aleppins fuyant les quartiers est occupés par les rebelles
Les Aleppins fuyant les quartiers est occupés par les rebelles

A Alep, l’armée syrienne poursuit sa progression dans les quartiers est de la ville. Elle a pris le contrôle du quartier cheikh Saïd.
Selon l’état-major général russe, en trois jours, l’armée syrienne, soutenue par des groupes combattants alliés, était parvenue à chasser les terroristes de 16 quartiers dans la partie nord d’Alep-Est, ce qui équivaut à 40 % de cette zone occupée par les rebelles depuis 2012.

Grâce à l’opération des troupes gouvernementales, plus de 18 000 civils ont pu quitter les zones d’Alep contrôlées par les terroristes. Malgré les menaces des rebelles qui les prenaient en otage.

Des aleppins tués et blessés par des tirs des rebelles en fuyant Bab al-Nayrab
Des aleppins tués et blessés par des tirs des rebelles en fuyant Bab al-Nayrab

Les rebellent tirent sur les gens en fuite

Mardi, après des escarmouches avec les habitants en fuite à Bab al-Nayrab, les miliciens du front al-Nosra ont ouvert le feu sur eux tuant et blessant un certain nombre d’entre eux. Un média syrien a fait état de plus de 40 tués.

aleppins_fuite_tues1630 miliciens amnistiés

En plus des civils, les miliciens aussi se rendent en centaines. 647 miliciens  se sont rendus, et 630 d’entre eux ont été amnistiés, a annoncé mercredi le chef du Commandement opérationnel principal de l’État-major russe Sergueï Roudskoï, selon lequel des vérifications à l’encontre de 17 autres sont en cours

aleppins_fuite_est3Et de souligner que conformément aux promesses du gouvernement syrien « les combattants ont le choix de sortir de la ville et de se rendre dans la ville d’Idleb, contrôlée par des terroristes, ou de profiter de l’amnistie promulguée par le président et rendre les armes ».

 

Ces déclarations vont à l’encontre des accusations sans fondement lancées par le président du Conseil local d’Alep de l’est.
A l’issue d’une rencontre à Paris avec le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault, Brita Hagi Hassan a prétendu que « dans les quartiers repris par les forces du régime et les milices iraniennes, il y a des exécutions sommaires, aleppins_fuite_est1des règlements de compte, tous les jeunes hommes de moins de 40 ans sont arrêtés ».

Impuissants depuis les avancées importantes des forces gouvernementales à Alep, les soutiens occidentaux et monarchistes arabes des rebelles insurgés pallient en menant une campagne médiatique frénétique qui n’a rien à voir avec les faits.

Source: Divers

http://french.almanar.com.lb/122307


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire