L’OTAN PANIQUE APRES L’ARRESTATION A ALEP-EST D’OFFICIERS DANS LE BUNKER DE L’OTAN

  • Par
  • Le 18/12/2016
  • Commentaires (1)
  • Dans SYRIE

Crise à l’Otan

RÉSEAU VOLTAIRE  

DEUTSCH  عربي  ITALIANO  ESPAÑOL 

+

Réseau Voltaire — Dimanche 18 décembre 2016, le Conseil de sécurité des Nations unies examinera la proposition de résolution française demandant le déploiement d’observateurs de l’Organisation et de ses « partenaires » (sic) [§3 de la proposition] à Alep-Est pour superviser l’évacuation aussi bien des civils que des « combattants de l’opposition » (re-sic) [§1 de la proposition].

Lundi 19 décembre 2016, se tiendra un sommet Otan-Russie alors que des officiers de l’Alliance viennent d’être faits prisonniers à Alep-Est où ils encadraient les jihadistes. Comme lors de la prise de Tripoli, en août 2011, et contrairement à l’article 9 des statuts de l’Otan, le Conseil atlantique n’avait pas été consulté sur cette opération secrète.

Mardi 27 décembre 2016, la Russie et l’Iran recevront à Moscou une délégation turque alors que des officiers turcs ont été faits prisonniers à Alep-Est dans le bunker de l’Otan et que l’Alliance a tenté par quatre fois d’assassiner le président Erdoğan.

http://www.voltairenet.org/article194605.html


 

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

KARK
  • 1. KARK | 21/12/2016
Merci pour ce relai sur l' information Syrienne . La France souffre d'une censure et d'un information si tendancieuse qu'elle en est insupportable . Toute l' info gravissime sur l' usage fait de notre armée en cachette du peuple , est ré écrite par l' occupant sioniste pour tromper la population francaise dans le sens de ses intérêts israéliens . C'est pourquoi tout relai individuel , offrant une synthèses des meilleures sources du Web comme Veteran today , Voltaire ou RT , permet à une majorité qui n' a pas le temps ou le courage d'effectuer cette recherche , de se faire quand même une idée de la réalité , et , par comparaison , de l' intoxication que ces médias majeurs leur cuisine .
Merci .

Ajouter un commentaire