LA SYRIE OUVRE SON CIEL A L'IRAK POUR ALLER BOMBARDER LES TERRORISTES

Par Le 12/03/2017 0

Dans SYRIE

La Syrie a autorisé l’Irak à bombarder Daech

Sun Mar 12, 2017 2:15PM

Les forces irakiennes positionnées à Mossoul et engagées dans la bataille contre Daech. (Archives)

Les forces irakiennes positionnées à Mossoul et engagées dans la bataille contre Daech. (Archives)

Le journal russe Izvestia confirme l’aval donné par Damas à l’entrée des chasseurs irakiens dans le ciel syrien pour bombarder les positions de Daech en Syrie.

Le journal croit déceler une « nette amélioration des relations Irak/Syrie », qui serait le pendant du changement de cap constaté dans la politique de Washington au Moyen-Orient.

La chaîne irakienne Al-Sumaria, qui reprend l’information d’Izvestia, fait état du feu vert de Damas qui vient d’ouvrir son ciel aux chasseurs irakiens pour qu’ils bombardent les positions de Daech. Le journal rapporte les propos de Saji Taama, membre de la commission des affaires arabes et internationales au Parlement syrien, qui dit : « Damas a autorisé les forces irakiennes à prendre pour cible les positions de Daech en Syrie et ce feu vert a été accordé dans la foulée du changement de cap de la politique américaine au Moyen-Orient. »

Le député syrien a ajouté à ce sujet : « Cela fait des années que la Syrie et l’Irak coordonnent leurs efforts pour lutter contre le terrorisme. Sans l’aval syrien, l’aviation irakienne n’aurait jamais pu frapper Daech en Syrie. Il est aussi probable que les chasseurs syriens entrent dans le ciel irakien pour frapper les positions de Daech, car les terroristes fuient Mossoul et tentent de s’infiltrer à Deir ez-Zor. Les forces irakiennes pourchassent les daechistes sur le territoire syrien. »

Le Premier ministre irakien, Haïder al-Abadi, a de son côté affirmé avoir reçu l’accord de Damas pour bombarder Daech sur le territoire syrien. « La Syrie et l’Irak font face à un danger commun, ils se battent tous les deux contre Daech », a-t-il expliqué. 

Al-Abadi a souligné que les troupes irakiennes étaient disposées  à éliminer les terroristes non seulement en Irak, mais aussi à l’extérieur du pays et ce, tout en respectant l’intégrité territoriale des pays voisins. Fin février, les chasseurs irakiens ont frappé la ville de Boulkamal à l’intérieur de la Syrie.  

http://presstv.com/DetailFr/2017/03/12/514053/Damas-ouvre-son-ciel--Bagdad


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire