LE HEZBOLLAH ET LA VICTOIRE DE LA BATAILLE DE SARAQEB. L'IMPACT SUR "ISRAËL"

  • Par
  • Le 04/03/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans SYRIE

Le Hezbollah et la victoire de la bataille de Saraqeb : l’impact sur Israël

 Depuis 5 heures  4 mars 2020

bataille_saraqeb

bataille_saraqeb

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

 

Rédaction du site

Un site sécuritaire israélien s’est penché sur « le rôle décisif joué par le Hezbollah dans la bataille de Saraqeb », ville du sud-est de la province d’Idleb, libérée une deuxième fois le lundi passé.

C’est un exploit intéressant parce que la victoire a été réalisée en dépit du contrôle aérien total des drones turcs, fait remarquer Netziv dans un rapport publié le mardi 4 mars.

Cette ville stratégique située sur la croisée de deux autoroutes internationales, Alep-Damas (M5) et Alep-Lattaquié (M4) avait été libérée par l’armée syrienne, une première fois, début février, avant d’être réoccupée a la fin de ce mois, par le sgroupes terroristes, soutenus par la Turquie.

« Israël se devrait d’être très prudent face à la dernière victoire syrienne parce qu’elle aura de l’impact sur lui. Elle montre que la bataille de reprise de Saraqeb a commencé une nuit avant que l’armée ne prenne son contrôle, le lundi matin », a-t-il signalé, mettant l’accent sur la courte durée de la bataille.

Sur ses détails, le rapport israélien croit deviner que «le commandement syro-iranien dans le nord-syrien a décidé de mettre à exécution une initiative tactique surprenante lorsqu’il a décidé d’envoyer les forces d’élites du Hezbollah dans la nuit, aux côtés de forces syriennes limitées, pour s’infiltrer au sein de la ville et accéder aux premières lignes des miliciens armés et conduire la bataille avec eux dans l’obscurité absolue ».
Et d’en déduire qu’il en découle que ces forces disposent « d’un niveau de capacité de combat de nuit, avec tout le matériel nécessaire ».

Et le site israélien de poursuivre sur le cours de la bataille : « avec les premières heures de l’aube, alors que les renforts de l’armée syrienne et les renforts iraniens affluaient vers les lignes de combat, les forces de l’opposition affiliée à la Turquie ont compris que la situation devenait insupportable et se sont mis à battre en retraite en dehors de la ville ce qui a permis à l’armée syrienne de contrôler la ville entièrement ».

Ayant visionné des images nocturnes de la bataille qui aurait été menée par le Hezbollah cette nuit-là à Saraqeb, l’auteur du rapport israélien estime que l’importance de cette bataille pour Israël réside dans le fait que « le Hezbollah a mené une offensive relativement de grande envergure, en coordonnant avec les autres forces sur place, en toute puissance, pendant la nuit ».

« Sachez que le Hezbollah possède une doctrine de combat qui se veut surprendre Israël au cas de déclenchement d’hostilités, usant en particulier de la pénétration nocturne, dans le but de prendre le contrôle d’un site en Israël avant l’aube, afin d’organiser la défense pendant la journée », a-t-il supposé.

Et Netziv de conclure que « la bataille de Saraqeb ajoute beaucoup aux capacités militaires du Hezbollah, aux combat nocturnes dans des cadres militaires importants en particulier. La victoire de Saraqeb consolide cette hypothèse. Il vaudrait mieux se le rappeler pour un autre jour ».

http://french.almanar.com.lb/1664489


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire