LES TRIBUS DU NORD-EST SYRIEN CHASSENT LES MERCENAIRES DES FDS DE PLUSIEURS LOCALITES DE LA PROVINCE DE RAQQA

  • Par
  • Le 28/09/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans SYRIE

Syrie : les tribus chassent les FDS de certaines régions de Raqqa

 Depuis 6 heures  28 septembre 2020

manif_tribu

manif_tribu

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

 

Rédaction du site

Les tribus syriennes du nord-est syrien ont chassé les miliciens kurdes des Forces démocratiques syriennes de plusieurs villages et localités de la province de Raqqa après des accrochages armés.

Selon l’agence russe Sputnik, citant des sources locales, les habitants de la localité al-Tarwaziyah et des villages avoisinants de la province de Raqqa sont en état d’ébullition contre les FDS après la mort de deux jeunes syriens, tues à bout portant le dimanche 27 septembre.

La localité al-Tarwaziyah se trouve à cheval entre les deux provinces de Hassaké et du nord-est de Raqqa. Elle comprend un grand souk, le bazar, dans lequel se réunissent les bédouins des régions avoisinantes pour leurs affaires commerciales. Elle se situe aussi aux confins avec l’autoroute internationale Hassaké-Raqqa-Lattaquié, connue sous l’appellation M4.

Une dispute y avait éclaté dimanche entre l’un de ses habitants et un milicien kurde d’une patrouille des FDS. Les habitants sont intervenus pour empêcher qu’il ne soit kidnappé, alors les miliciens ont ouvert le feu sur eux tuant deux d’entre eux et en blessant d’autres.
C’est alors que ces habitants ont attaqué les positions des FDS dans la région et ont capturé certains de leurs miliciens, poussant la milice kurde collaboratrice avec les forces américaines de retirer ses combattants.
Cette dernière a toutefois envoyé des renforts vers la localité al-Kantari, proche d’al- Tarwaziyah, rapporte Sputnik.

Cela fait deux mois au moins que les zones occupées par les Forces américaines et la coalition des milices à majorité kurde des FDS, sont le théâtre de manifestation et parfois d’accrochages armés intermittents dans les deux provinces de Deir Ezzor et Hassaké . Les habitants et les fils des tribus les accusent de piller les ressources pétrolières et les richesses agricoles  de cette région, de tuer leurs chefs et d’enlever leurs hommes.

Entretemps, après une suspension de deux mois, rapporte l’agence turque Anatolie, les Etats-Unis ont repris l’envoi de renforts vers les bases militaires illégales qu’ils ont édifiées dans cette région. 300 camions transportant des équipements militaires et logistiques sont rentrés en provenance de l’Irak, a indiqué l’agence.

Au motif de combattre Daech aux côtés des milices kurdes, les forces américaines interviennent dans la cadre d’une coalition internationale dans le nord-est syrien où elles assoient leur emprise.
Les observateurs entrevoient un projet américain destiné à soutenir des velléités séparatistes des milices kurdes dans cette région qui appartient aux tribus arabes. En plus de la milice des FDS, une autorité autonome kurde a été mise en place.

Source: Agences

http://french.almanar.com.lb/1886667


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire