MADAME CHAABANE, CONSEILLÈRE DU PRESIDENT ASSAD : "L'ACCORD DE MOSCOU COMPLETE LA BATAILLE D'IDLEB"

La conseillère du président syrien : l’accord de Moscou complète la bataille d’Idleb

 Depuis 5 heures  12 mars 2020

bouthaina_chaabane

bouthaina_chaabane

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

 

Rédaction du site

La conseillère politique et médiatique de la présidence syrienne Bouthaïna Chaabane a déclaré que l’accord conclu entre le président russe et son homologue turc à Moscou le 5 mars dernier réconforte son  pays parce «il complète la bataille militaire dans la province d’Idleb ».

« C’est le troisième annexe des accords d’Astana », a-t-elle assuré lors d’une interview avec la télévision libanaise al-Mayadeen Tv.
Elle a ajouté : «  durant les dernières semaines, l’armée syrienne a libéré 2.000 km2 du territoire syrien, a infligé des pertes humaines chez les miliciens et les turcs ».

L’accord de Moscou stipule la libération de territoires supplémentaires à l’instar d’Ariha et de Jisr al-Choghour , estime Mme Chaabane, assurant que la direction syrienne coordonne constamment avec ses alliés , politiquement et militairement et dans tous les détails.
« Damas coordonne aussi constamment politiquement et militairement avec Téhéran et le Hezbollah », a-t-elle précisé.
Mme Chaabane a évoqué l’existence d’un cinquième colonne, qui ne cesse de douter des alliés et des amis, pour des visées hostiles à la Syrie.
Evoquant la relation de son pays avec Téhéran, elle l’a qualifiée « d’historique et stratégique ».
« La souveraineté de la Syrie est une priorité pour l’Iran et la Russie », a-t-elle souligné.

Selon la conseillère politique du président syrien, l’accord conclu à Moscou ne comporte aucune clause secrète.
« Erdogan exagère dans ses déclarations. C’est vraiment honteux que des responsables américains viennent dans une région contrôlée par des terroristes», a-t-elle ajouté.
« Les USA ont contenu les deux organisations d’Al-Qaïda et Daech, ce n’est pas surprenant qu’ils veuillent faire de même avec le front al-Nosra », a-t-elle toutefois signalé.

D’après Mme Chaabane, tout ce que fait le président turc sert les intérêts d’Israël. « Il ne fait que marchander avec la cause palestinienne et ambitionne d’occuper des terres syriennes », a-t-elle poursuivi.

Selon elle, le pouvoir syrien est fermement attaché à libérer la province d’Idleb  du terrorisme et au retour des syriens déplacés au pays.

Evoquant la visite d’une délégation du gouvernement libyen affilié au maréchal Khalifat Haftar, elle a dévoilé que le chef des renseignements égyptiens Abbas Kamel a visité Damas à la tête d’une délégation.
Et d’assurer que «des Etats arabes et européens savent très bien qu’Erdogan constitue une menace pour la région et le monde ».

Interrogé sur la situation à l’Est de l’Euphrate, Mme Chaabane a assuré que le gouvernement syrien soutient les actions de résistance des gens contre la présence américaine.
« La bataille de l’Est de l’Euphrate est aussi importante que celle d’Idleb et a besoin de temps. Nous sortirons les forces américaines de la Syrie », a-t-elle signifié.
Et de conclure que son pays soutient ses alliés dans l’axe de la résistance dans leur combat pour sortir les forces américaines d’Asie de l’ouest.

http://french.almanar.com.lb/1676853


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire