Mme CHAABANE : « LA VICTOIRE D’ALEP CHANGERA L’EQUILIBRE DES FORCES »

Mme Chaabane pour al-Manar : « la victoire d’Alep changera l’équilibre des forces »

 Depuis 1 heure  17 décembre 2016

bothayna_sha3ban

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

Rédaction du site

Commentant la victoire de l’armée syrienne et de ses alliés dans la bataille d’Alep, la conseillère politique du président syrien Bachar al-Assad, Mme Bouthaïna Chaabane a assuré que cet exploit constitue « un tournant essentiel dans cette guerre » et aura sans aucun doute « des répercussions sur l’équilibre des forces régional et international ».

« C’est une grande victoire non seulement pour la libération de la Syrie seulement, mais aussi pour l’établissemnt d’une conjoncture mondiale en faveur de la lutte contre le terrorisme, et aussi en faveur des peuples qui luttent pour leur souveraineté, le futur de leur pays et pour leur décision indépendante », a affirmé Mme Chaabane lors d’une déclaration exclusive pour notre site arabophone al-Manar.

Elle a poursuivi : « à la lumière de la victoire d’Alep, l’équilibre des forces va changer et le monde deviendra multipolaire. Ce que les Etats-Unis ne veulent pas comprendre. Sachant que la Russie et la Chine et leurs alliés sont désormais ceux qui mènent le jeu sur la scène internationale et non les Etats-Unis et l’Occident ».

« Aussi bien la Syrie que l’Iran et l’axe de la Resistance vont décider de l’avenir de la région et non ceux qui sont venus pour détruire la région », a-t-elle aussi signifié.

S’agissant des conséquences, elle a jugé que l’exploit d’Alep permettra d’accélérer le règlement politique.
Et pour cause: « car l’Occident qui s’est fié aux terroristes qui sont désormais brisés, devra nécessairement faire des concessions politiques. Il va négocier avec la Russie et ses alliés et participer au règlement politique d’une façon différente que ce qu’il faisait dans le passé, car il a parié sur des terroristes qui ont été défaits ».

Selon Mme Chaabane, les temps actuels sont « détecteurs », dans le sens qu’au Conseil de sécurité, l’Occident a soutenu ostensiblement les terroristes. « Il n’y a pas de terroristes sans soutien étranger », a taclé la conseillère syrienne.

http://french.almanar.com.lb/152062


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire