PREMIERE FRAPPE ANTI-US DE L’ARMÉE SYRIENNE

  • Par
  • Le 16/07/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans SYRIE

Frappe au drone Mohajer-6 contre les cibles US à Raqqa et à Hassaké...

Volume 90%

Frappe au drone contre une base US à Hassaké, le15 juillet 2020. ©Avia.pro

Première attaque au drone de l'armée syrienne contre les cibles US? Le pacte Iran-Syrie apporte visiblement ses premiers fruits: explosions conjuguées à Raqqa et à Hassaké, visant les bases et les entrepôts US... le drone iranien Mohajer-6 et sa bombe Qaëm font déjà un tabac.

A peine quelques jours après l'escale clandestine dans le nord-est syrien du commandant en chef du CentCom, escale marquée par la rencontre avec le chef de la milice (FDS) soutenue par les États-Unis, et des instructions données par l'Américain sur le quand et le comment du trafic des terroristes depuis al-Ghouiran vers l'Irak, une méga déflagration a frappé de plein fouet, "une base américaine située à al-Musherifah, dans la banlieue ouest de Hassaké. Et ce n'est pas la première : le 23 juin déjà, une explosion similaire avait visé une base américaine et ses entrepôts d'armes que les USA fournissent régulièrement depuis l'Irak voisin et là, l'attaque avait eu lieu à Rumeilan. 

Entrepôts d'armes US frappés : des forces US parmi les morts?

Entrepôts d'armes US frappés : des forces US parmi les morts?

Une première attaque au drone simultanée contre une cible américaine?

Evidemment le récit officiel du Pentagone qui tarde pour le moment à venir, n'évoquera aucun mort ou blessé dans les rangs des forces spéciales US, n'empêche que ces dernières opèrent dans l'est de l'Euphrate à la tête des réseaux de trafic de pétrole et de terroristes vers l'Irak et passablement vers l'Afghanistan et la Libye et une telle attaque ne saurait les laisser intactes.

undefined

undefined

undefined

Dans la foulée de l'explosion, les FDS ont aussitôt bouclé la route menant aux entrepôts américains, situés à proximité de al-Nasariyah, d'al-Baitrah et d'al-Hayashiya et d'al-Musherifah, ce qui indique l'ampleur de l'explosion qui, selonb les Kurdes pro US, a été provoquée par "la haute température" dans "un atelier de fabrication de colis piégé" lequel atelier se trouve dans le bâtiment de la Direction générale des douanes de Hassaké (!), ce qui est "dûe à une erreur humaine". Mais par les temps qui courent personne ne croit à une telle sornette. Surtout qu'aussitôt après la première explosion suivie de plusieurs autres, les avions américains dont des F-16 se sont mis à survoler la région jusqu'à très tard dans la nuit, visiblement en quête de comprendre si drone ou missile avaient été utilisés pour frapper le site américain. 

undefined

undefined

undefined

Quelques heures avant la frappe qui a fait, selon les sources des FDS, neuf morts dont cinq appartenant aux FDS (et les sources pro US omettent d'identifier les quatre autres morts, NDLR), une autre série de déflagrations a visé cette fois les cibles américaines à Raqqa, et l'attaque a été là encore déguisée en "frappe anti FDS". North Press, proche des terroristes, a fait état de trois explosions de grande intensité qu'il a mises sur le compte des bombes sonores déposées aux bordures de la route (!).

Des sources russes affirment que les déflagrations visant les cibles américaines en Syrie sont "en forte croissance" et que "les deux dernières explosions qui ont ciblé des entrepôts d'armes à Qamichli et à Hassaké ont été provoquées par des drones" : "Aucun groupe n'a encore revendiqué ces attaques mais une guérilla anti-américaine dotée de quoi pousser les forces US au bout se confirme, soulignent ces mêmes sources. 

Ababil-3 équipés de bombes intelligente, chasse aux navires ennemis facilitée

Ababil-3 équipés de bombes intelligente, chasse aux navires ennemis facilitée

Les drones Ababil-3 iraniens sont équipés des bombes à guidage.

L'Iran et la Syrie viennent de signer un important pacte militaire qui fait dépasser la présence militaire iranienne du simple stade de conseil à un stade plus opérationnel. « Outre les pièces de DCA iranienne comme  Khordad-3, tueur de Global Hawk ou encore les redoutables batteries de Bavar 373, l'armée syrienne aura acquisition des unités de drones et de missiles de croisières », note un analyste. « L'un des drones les plus performants qui pourrait bien faire le malheur des forces US en Syrie serait M-6 ou Mohajer-6. Les explosions quasi simultanées à Hassaké et à Raqqa laissent entendre que ces unités de drones nouvellement acquises par l'armée syrienne ont déjà commencé leur action ».

Lire plus: La DSGE et la CIA planifient des opérations sous fausse bannière

« Le drone Mohajer M-6, le plus récent membre de la famille de drones Mohajer, est un drone à la fois de combat et de reconnaissance, avec une portée de 2 000 km, et capable de mener des opérations de reconnaissance, d’inspection et de combat, sur un vaste rayon d’opérations et pour une longue durée. L’appareil dispose des bombes intelligentes et de haute précision, équipées de capteurs optiques et thermiques. Le drone peut transporter jusqu’à deux bombes Qaëm sous ses ailes. Doté d’un système optique sophistiqué, le M-6 peut voler, de jour comme de nuit et même dans de mauvaises conditions climatiques. Il a aussi la capacité de décoller et d’atterrir sur des pistes d’atterrissage étroites », ajoute l'expert. 

Shahed et Mohajer, drones qui surprendront l'OTAN

Shahed et Mohajer, drones qui surprendront l'OTAN

Et l'expert de poursuivre : « Au mois de mai des opérations impliquant des drones de fabrication iranienne ont eu lieu à Idlib et l'armée syrienne semble se préparer à employer des attaques au drone simultanée. Le lundi 25 mai, le chef de la 1re Brigade du Front national de libération (al-Jabhat al-Wataniya al-Tahrir) a été tué dans l’attaque d’un drone contre son véhicule alors qu’il circulait dans la région de Jabal al-Zawiya à Idlib. Hisham Abou Ahmad, agent US/OTAN, a ainsi été liquidé. L’opération aurait impliqué deux types de drones de combat à savoir Shahed-129 et Mohajer-6. Le 18 avril dernier, des informations ont rapidement été publiées sur les comptes des terroristes selon lesquelles un autre chef de guerre a été liquidé, au volant de sa voiture. Le gourou a été un opérateur de Tow, un certain Maher Kojak, de la 1re Brigade blindée. Selon les terroristes, le chef terroriste avait enregistré 155 chasses au missile antichar BGM71 Tow depuis le début de la guerre en Syrie. L'usage des drones iraniens contre les forces d'occupation ira croissant, à la lumière du nouvel accord signé entre Téhéran et Damas. Les Américains devront s'attendre à des nuées de drones d'ici quelque temps tout comme les Israéliens ».

Le nouvel accord militaire Téhéran-Damas, quel message politique à Moscou ?

Le nouvel accord militaire Téhéran-Damas, quel message politique à Moscou ?

Bara Taha souligne que le système de défense antiaérienne de la Syrie est entièrement russe, c’est-à-dire qu’il ne peut pas être modifié ou développé sans que Damas obtienne l’approbation de Moscou.

http://french.presstv.com/Detail/2020/07/16/629710/syrie-explosion-FDS-Hassake-armes-munition


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire