SYRIE : APPEL A LA RESISTANCE DES TRIBUS ARABES SYRIENNES CONTRE LES OCCUPATIONS ILLÉGALES US ET TURQUE

Les tribus arabes de Syrie appellent à la résistance contre l’occupation américaine et turque : Ne dansez pas avec les loups

 Depuis 8 heures  7 juillet 2020

manif_tartab-jpg1

manif_tartab-jpg1

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

 

Rédaction du site

Les tribus arabes de la province de Hassaké dans le nord-est syrien multiplient leurs mouvements de protestation hostiles à l’occupation américaine et turque dans leur pays et ont appelé à la résistance.

tribus_syrieLe lundi 6 juillet, leurs notables et élites se sont rencontrés dans la ville de Qamichli, sous le slogan « Rassemblement pour une Syrie unifiée ».  Selon l’agence syrienne Sana, ils ont accusé dans un communiqué conjoint les Etats-Unis « de soutenir les projets séparationistes qui déforment les réalités dans la région et sèment des zizanies entre ses habitants ».

Dans leur texte, ils ont réclamé le départ des troupes américaines et turques et ont fait part de leur rejet de la loi César, qui est entrée en vigueur à la mi-juillet.

Ils ont menacé de lancer un mouvement de résistance si leurs revendications ne sont pas réalisées et ont mis l’accent sur l’importance de « la résistance populaire contre les deux occupants américain et turc pour nettoyer le sol syrien ».

Cette rencontre est intervenue au moment où les troupes américaines construisent  une nouvelle base militaire avec un aérodrome dans la région Yaarabiyat dans la province de Hassaké.

Le lundi 6 juillet, des renforts militaires et logistiques à bord de 27 camions ont été vus rentrer en Syrie en provenance de l’Irak, à travers le passage illegal Al-Walid. Selon Sana, ce sont des milliers de camions transportant des armements et des equipements militaires qui sont entrés dans la région de Jazirat.

« Ce qui vous attend dans la Jazirat syrienne est pire encore. Faites attention à ce que vous faites. Et méfiez-vous de la danse avec les loups », a averti le communiqué des tribus. Insistant sur la nécessité de promouvoir le dialogue inter kurde et le dialogue syro-syrien en vue d’accomplir la réconciliation globale qui puisse mettre un terme à la guerre en Syrie.

Avertissement aux FDS

Le communiqué s’est aussi adressé aux milices kurdes syriennes de Forces démocratiques syriennes (FDS) les mettant en garde de collaborer avec le projet américain « qui veut assiéger notre peuple et entraver le règlement politique et la reconstruction du pays »

Evoquant l’existence d’une « alliance américano-turque qui menace tous les fils de la Syrie, veut occuper davantage de terres et piller les ressources stratégiques », le communiqué des tribus arabes a averti ces groupuscules des FDS. « En restant en dehors du rang national vous incombe une responsabilité historique et morale si un pouce du sol syrien est perdu ».

« Il faut cesser vos violations de la paix civile et arrïter de recruter es fils de la région par la contrainte pour les obliger a protéger l’occupation américaine », ont aussi insisté les tribus.

Interrogé par al-Mayadeen, l’organisateur de la rencontre tribale et l’un des cheikhs du clan Tay , Basmane Assaf a expliqué ses objectifs : « cette rencontre a été organisée selon les normes de l’unité et de la souveraineté de la Syrie, en tant que terre et peuple ».
« Les tribus et les clans sont unis et refusent la présence américaine et turque sur le sol syrien, ainsi que contre tous les projets qui menacent l’unité et la souveraineté de la Syrie  et ils rejettent la loi César », a-t-il ajouté.

Assaf a conclu que les tribus soutiennent le dialogue entre les Syriens et la nécessité d’aller à Damas pour résoudre les problèmes de la région.

Le président du conseil des tribus et clan syriens cheikh Mizar al-Mousallat a pour sa part souligné que les tribus sont hostiles aux exactions des Américaines et Turcs qui « pillent les richesses du peuple syrien, coupent l’eau aux civils et empêchent l’acheminement du blé aux centres étatiques ».
« Les tribus vont résister à toute force occupante jusqu’à ce qu’elle quitte le pays », a-t-il lui aussi averti.

Une manifestation à Tartab

manif_tartabLe jour même de la rencontre des tribus a eu lieu une manifestation dans le village Tartab, dans la province de Qamichli.
Les participants y ont arboré des pancartes qui réclament le départ des Américains et des Turcs et scandé des slogans contre les sanctions américaines contre leur pays.

« Les habitants refusent toute présence américaine illégitime sur le sol syrien et demandent aux Américains et aux Turcs de quitter le pays », a indiqué Ibrahim Chibli, un habitant du village en question.
« Les Américains pillent les ressources du pays, le pétrole, le blé, ils veulent affamer le peuple syrien avec leur loi César. Les gens vont résister aux sanctions. Ils triompheront avec l’armée », a-t-il ajouté lors d’un entretien avec le site d’al-Mayadeen Tv.

manif_tartab-jpg1-jpg00Même position de la part d’une autre habitante du village, Oum Ahmad.
« Le peuple syrien va combattre les Américains et les chasser du sol syrien tôt ou tard », a-t-elle affirmé.

Le 2 juillet dernier, une patrouille américaine comprenant plusieurs véhicules a fait l’objet d’une attaque aux engins piégés dans la région al-Bassirah à l’est de la province de Deir Ezzor, a rapporté l’agence syrienne officielle Sana.

Source: Divers

http://french.almanar.com.lb/1806774


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire