SYRIE : COMME C’ÉTAIT PRÉVISIBLE, LE LIBERAL POUTINE ET SON COMPERE LE FAUX-CUL TURC ERDOGAN CONVIENNENT D'UN CESSEZ-LE-FEU A IDLIB

  • Par
  • Le 05/03/2020
  • Commentaires (1)
  • Dans SYRIE

urgent

Poutine et Erdogan conviennent d'un cessez-le-feu à Idlib

© Sputnik .

INTERNATIONAL

URL courte

5318

S'abonner

Au cours des négociations avec Recep Tayyip Erdogan sur la Syrie, Vladimir Poutine a indiqué que les groupes de radicaux avaient pratiquement provoqué la reprise des hostilités dans le pays, ajoutant qu'un document commun avait été concerté sur le règlement.

Les rencontres en comités restreint et élargi sous la présidence des dirigeants russe et turc, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, ont duré plus de six heures, vient d'annoncer Sputnik.

Document commun et cessez-le-feu

À l’issue de ses négociations avec Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine a déclaré que les groupes de radicaux en Syrie avaient pratiquement provoqué la reprise des hostilités. Il a ajouté que la Russie et la Turquie avaient concerté un document conjoint sur le règlement en Syrie.

«À l’issue de nos négociations, nous avons mis au point un document commun dont les articles seront rendu publics par les chefs des diplomaties. Ce document expose les décisions que nous avons élaborées avec le Président turc, Monsieur Erdogan, au cours de nos consultations qui ont duré plus de six heures», a-t-il souligné.

Recep Tayyip Erdogan a pour sa part annoncé qu’un cessez-le-feu entrerait en vigueur à minuit.

Aggravation de la situation

La situation dans la zone d’Idlib a connu une brusque dégradation quand des terroristes du groupe Hayat Tahrir al-Cham* ont lancé une offensive contre les positions de l’armée syrienne. Cette dernière a riposté et ses tirs ont touché des soldats turcs qui pourtant ne devaient pas se trouver dans le secteur, a indiqué le ministère russe de la Défense.

Les pertes parmi les militaires turcs ont été de 36 tués et une trentaine de blessés. La Russie a alors déployé des efforts pour que les forces syriennes acceptent un cessez-le-feu. Les morts et les blessés ont été évacués sur le territoire turc. L’aviation russe n’a pas participé aux opérations militaires dans le secteur, a fait remarquer la Défense russe.

À la suite de ces tirs de la part de l'armée syrienne, le gouvernement turc a décidé que les forces syriennes seraient considérées comme des cibles hostiles.

Le ministère russe des Affaires étrangères avait précédemment indiqué que la Turquie n'avait pas respecté certains engagements concernant Idlib. Ainsi, Ankara n’a pas séparé à Idlib l’opposition armée prête à dialoguer avec Damas et les terroristes, a-t-il affirmé.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Détails à suivre

https://fr.sputniknews.com/international/202003051043193936-ce-quont-convenu-poutine-et-erdogan-sur-la-syrie-lors-de-leur-rencontre-a-moscou/?utm_source=push&utm_medium=browser_notification&utm_campaign=sputnik_fr


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Tourtaux
Jacques Tourtaux
Dans de nombreux commentaires, j'ai maintes fois dénoncé les magouilles de Poutine qui a donné son feu vert à l'hypocrite Erdogan pour occuper militairement et ILLEGALEMENT la Syrie.
Voilà une nouvelle trêve appelée Cessez-le-Feu qui va durer le temps que les terroristes et protégés d'Erdogan se renforcent en combattants et en armement lourd de plus en plus sophistiqué.
En volant au secours de l'hégémonique Erdogan, Poutine va stopper l'offensive irrésistible de la valeureuse armée syrienne en marche vers la libération du pays.
Erdogan n'a aucune légitimité pour décider de l'avenir du peuple syrien.
Le partage du gâteau syrien aiguise les appétits de grandes puissances impérialistes que Poutine encourage. Il faut s'attendre à voir les Macron, Merkel, et autres de leurs semblables, qui ne sont pas des amis de la Syrie débarquer en Syrie.

Ajouter un commentaire