SYRIE : "FATAL" QUART D'HEURE D' "ISRAËL"

  • Par
  • Le 23/07/2020
  • Commentaires (1)
  • Dans SYRIE

Campagne de "guerre dans la guerre" ou quand Israël se sent "dépassé"

Volume 90%

 

La Résistance palestinienne livre une nouvelle révélation sur la guerre de 2014 contre la bande de Gaza, le 22 juillet 2020. ©Al-Mayadenn

 

Qu'est-ce qui a poussé le "stratège" sioniste de la "guerre dans la guerre" laquelle guerre devait pousser l'Iran et le Hezbollah à faire en peu de temps place net, à plaider pour une confrontation directe avec l'Iran? Une première réponse consiste évidemment à dire que l'ex ministre de la Guerre, Naftali Bennett ne représente plus rien à l'échelle d l’exécutif bicéphale israélien et qu'à titre de chef de parti, sa parole ne l'engage que lui. Mais il y a une deuxième raison : la campagne de guerre dans la guerre avec en toile de fond des centaines de frappes au missile contre la Syrie a lamentablement échoué, les alliés de la Résistance de Damas s'étant de surcroît consolidée sur place. 

Le Hamas condamne les frappes israéliennes contre la Syrie

Le Hamas condamne les frappes israéliennes contre la Syrie

Le Hamas a condamné la dernière attaque israélienne contre la capitale syrienne.

Mercredi, Naftali Bennett a déclaré que les efforts de Tel-Aviv "devraient être désormais concentrés sur la lutte contre l'Iran plutôt qu’à combattre le Hezbollah et le Hamas qu’il qualifie dans un langage ordurier dont il a le secret de "mandataires de Téhéran" : « Nous devons nous concentrer sur la tête de la pieuvre plutôt que sur les mandataires ». 

Ce virage radical de Bennette qui se félicitait il y a peu d'une "réduction de la présence iranienne et du Hezbollah en Syrie" à la faveur de sa "campagne guerre plus guerre" intervient en effet à peine deux jours après un dernier raid sioniste le 21 juillet contre la Syrie qui s'est avéré un véritable choc : la DCA renforcée de la Syrie a pénétré pour la première fois le ciel du Golan occupé, faisant une démonstration de force inouïe à la faveur des missiles qui s'envolaient tendant se diriger droit vers le nord d'Israël. Vouloir désormais se battre contre "les mandataire de Téhéran" comme le dit Bennette, cela veut dire avoir le droit tôt ou tard à des tirs de missiles non seulement contre la profondeur stratégique d'Israel mais aussi contre les avions israéliens. 

Mais vouloir se battre contre les mandataire de Téhéran, cela revient aussi à se faire du souci sur le front et bien que parfaitement imbecile, Bennett en comprend le danger. Quelques heures après la frappe ratée d'Israël contre l'aéroport de Damas ou selon des versions, contre le convoi de batteries de missiles Bavar 373 que Téhéran aurait eu dépéché à l'aéroport, le Hamas a condamné dans les termes les plus vifs cette attaque. La condamnation s'est complotée ce jeudi par la publication d’une vidéo montrant la prise pour cible d’un officier israélien par des snipers du Hamas lors de la guerre de 2014 contre la bande de Gaza.

Syrie frappé, les commandos du Hezbollah en Israël?

Syrie frappé, les commandos du Hezbollah en Israël?

Pour la première fois depuis cinq ans, la chaîne d’Al-Mayadeen, chaine du Hezbollah, qui diffuse cette vidéo laquelle met en scène les tireurs d’élite des Brigades de Nasser Salah al-Din, tirer sur un officier sioniste de l’unité de reconnaissance apparentant à une brigade des parachutistes de l’armée israélienne. Et ce n'est guère anodin. La mort le 21 juillet d'un combattant du Hezbollah à l'aéroport de Damas provoqué par le peu de missile de croisière sioniste qui ont pu échapper à la nouvelle DCA syrienne, expose les militaires sionistes à la redoutable riposte du Hezbollah. D'où l'appel de Bennett qui veut dire sa,s doute ceci : "Nasrallah, ne te venge pas de nous! notre ennemi c'est l'Iran"! Reste à savoir si oui ou non ce discours de diversion anti iranien, Israël est capable de le mettre en pratique : une guerre contre l'Iran n'est pas une promenade de santé à moins que Tel-Aviv compte sur l’Amérique pour la mener.  Aux dernières nouvelles, les troupes US annoncent leur retrait d'une nouvelle base au nord de Bagdad. 

DCA de la Résistance: l'heure de vérité sonne pour Israël

DCA de la Résistance: l'heure de vérité sonne pour Israël

L’accord militaire conclu entre l’Iran et la Syrie constitue une nouvelle force de dissuasion face aux sanctions, à l’embargo et aux attaques contre le sol syrien.

 

SOURCE: PRESS TV

http://french.presstv.com/Detail/2020/07/23/630241/Isra%C3%ABl-Hamas-Gaza



 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Tourtaux
Fuschia Lakreche
Ho oui pas sur le peuple je choisis Israel

Ajouter un commentaire